YOU ARE DOWNLOADING DOCUMENT

Please tick the box to continue:

Transcript

Progression des apprentissagesau secondaire

Gographie1 cycle

20 aot 2010

er

1

Table des matires

Progression des apprentissages au secondaire 3

Prsentation de la discipline 5

Du primaire au secondaire 5

Territoire urbain 6Mtropole 6

Ville soumise des risques naturels 8

Ville patrimoniale 10

Territoire rgion 12Territoire touristique 12

Territoire forestier 14

Territoire nergtique 16

Territoire industriel 18

Territoire agricole 20Territoire agricole national 20

Territoire agricole soumis des risques naturels 22

Territoire autochtone 24

Territoire protg 26

Annexe : Techniques utilises en gographie 28

Droits de reproductionLes tablissements d'enseignement sont autoriss reproduire ce document, en totalit ou en partie. S'il est reproduitpour tre vendu, le prix ne devra pas excder le cot de reproduction. Ce document est accessible dans Internet l'adresse suivante : [ www.mels.gouv.qc.ca/progression/secondaire/ ]

2

Progression des apprentissages au secondaire

La progression des apprentissages au secondaire constitue un complment chaque programme disciplinaire enapportant des prcisions sur les connaissances que les lves doivent acqurir et tre capables dutiliser chaque annedu secondaire. Il sagit dun outil qui est mis la disposition des enseignantes et des enseignants pour les aider planifierleur enseignement et les apprentissages que feront leurs lves.

Place des connaissances dans lapprentissage

Les connaissances quun jeune acquiert lui permettent de mieux comprendre lunivers dans lequel il volue. Depuis sontout jeune ge, lintrieur de sa famille et par ses contacts avec ses amis et les mdias, notamment, celui-ci accumule etutilise une quantit toujours croissante de connaissances, et ce sera le rle de lcole de lamener progressivement leslargir, les approfondir et les organiser.

Connaissances et comptences sont appeles se renforcer mutuellement. Dun ct, les connaissances se consolident travers leur utilisation; de lautre, lexercice des comptences entrane lacquisition de nouvelles connaissances. Faireacqurir des connaissances pose toutefois le dfi de les rendre utiles et durables, ce qui renvoie la notion decomptence. En effet, on nest vritablement assur de lacquisition dune rgle de grammaire, par exemple, quelorsquelle est utilise de faon approprie, dans des textes et des contextes varis qui vont au-del de lexercice rptitifet cibl.

Intervention de lenseignante ou de lenseignant

Le rle de lenseignante ou de lenseignant dans lacquisition des connaissances et dans le dveloppement descomptences est essentiel et une intervention de sa part est requise tout au long de lapprentissage. La Loi surlinstruction publique lui donne dailleurs la responsabilit du choix des modalits dintervention pdagogique quicorrespondent aux besoins et aux objectifs fixs pour chaque groupe ou chaque lve qui lui est confi (article 19). Ilappartient donc lenseignante ou lenseignant dadapter ses interventions et de les appuyer sur une diversit destratgies, quil sagisse par exemple dun enseignement magistral donn lensemble de la classe, dun enseignementindividualis offert un lve ou un petit groupe dlves, dune srie dexercices faire, dun travail dquipe ou dunprojet particulier raliser.

Afin de rpondre aux besoins des lves ayant des difficults dapprentissage, lenseignante ou lenseignant favoriseraleur participation aux activits proposes lensemble de la classe, mais il prvoira aussi, le cas chant, des mesures desoutien. Ces mesures pourront prendre la forme dun enseignement plus explicite de certaines connaissances, parexemple, ou encore celle dinterventions spcialises.

Quant lvaluation des apprentissages, elle a essentiellement deux fonctions. Elle permet dabord de porter un regardsur les apprentissages de llve pour le guider et le soutenir de faon approprie. Elle sert ensuite vrifier quel pointllve a fait les apprentissages attendus. Cependant, quelle quen soit la fonction, conformment la Politiquedvaluation des apprentissages, lvaluation devrait porter la fois sur les connaissances de llve et sur la capacitquil a de les utiliser efficacement dans des contextes qui font appel ses comptences.

Structure

La progression des apprentissages est prsente sous forme de tableaux qui regroupent les connaissances de faonsemblable celle des programmes disciplinaires. Ainsi, pour la mathmatique, par exemple, ces connaissances sontprsentes par champs : arithmtique, gomtrie et autres. Lorsquune discipline est en continuit avec le primaire, unarrimage est propos entre la Progression des apprentissages au primaire et la Progression des apprentissages ausecondaire. Chaque connaissance indique est par ailleurs associe une ou plusieurs annes du secondaire au coursde laquelle ou desquelles elle constitue un objet formel denseignement.

3

Une lgende commune est utilise pour toutes les disciplines. Trois symboles composent cette lgende : une flche, unetoile et un espace gris. Ce qui est attendu de llve est dcrit de la faon suivante :

Llve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.

Llve rutilise cette connaissance.

La flche indique que lenseignement doit tre planifi de manire ce que llve entreprenne lapprentissage de cetteconnaissance au cours de lanne scolaire et le poursuive ou le termine lanne suivante en bnficiant toujours delintervention systmatique de la part de lenseignante ou de lenseignant.

Ltoile indique que lenseignement doit tre planifi de manire ce que la majorit des lves aient terminlapprentissage de cette connaissance la fin de lanne scolaire.

Lespace gris indique que lenseignement doit tre planifi de manire ce que cette connaissance soit rutilise aucours de lanne scolaire.

4

Gographie (1 cycle)

Prsentation de la discipline

Le prsent document constitue un complment au programme Gographie. Il apporte des prcisions sur lesconnaissances que les lves doivent acqurir de cette discipline, au premier cycle du secondaire, pour soutenir ledveloppement des trois comptences prescrites par le programme, soit Lire lorganisation dun territoire, Interprter unenjeu territorial et Construire sa conscience citoyenne lchelle plantaire. Il vise outiller les enseignantes et lesenseignants au moment de la planification.

Au premier cycle du secondaire, les lves tudient comment les humains utilisent lespace, loccupent, se lapproprient etle transforment en territoire. Diffrents types de territoires du Qubec, du Canada et du monde ont t retenus aux fins decette tude : le territoire urbain (la mtropole, la ville soumise des risques naturels et la ville patrimoniale), le territoirergion (territoire touristique, forestier, nergtique et industriel), le territoire agricole (espace national et territoire soumis des risques naturels), le territoire autochtone et le territoire protg. Les lves apprennent lire lorganisation de cesterritoires et interprter des enjeux qui sy rattachent. Lordre dans lequel ces territoires sont prsents dans cedocument est le mme que dans le programme de gographie. Il nest pas prescrit. Lenseignante ou lenseignant ainsique lquipe-cycle ont le choix de les rpartir selon les besoins de la planification.

Ce document comporte des tableaux diviss en sections, lesquels prsentent, sous forme d'noncs, des connaissanceslies aux diffrents territoires. Un court texte dcrit sommairement le territoire type retenu, rappelle langle sous lequel ildoit tre tudi ainsi que les choix entre les divers territoires proposs. La premire section permet de situer le territoire ltude soit lchelle rgionale soit lchelle mondiale. La deuxime en prsente les caractristiques gnrales et latroisime fait rfrence des amnagements qui ont t raliss sur le territoire par les humains. La dernire section faittat des enjeux qui se manifestent sur le territoire ltude ou sur dautres territoires du mme type dans le monde. Lesnoncs sont accompagns dexemples de connaissances.

Du primaire au secondaire

Au primaire, dans le cadre du programme Gographie, histoire et ducation la citoyennet, les lves se sontfamiliariss avec les concepts de territoire, socit, organisation, changement, diversit et dure. Ce programme leur apermis de sintresser lorganisation de socits et des questions que soulve lamnagement du territoire danslespace et dans le temps. Les lves ont tudi des relations qui stablissent entre une socit et son territoire. Ils ontt sensibiliss diffrentes ralits territoriales, dhier et daujourdhui. Ils ont tudi des aspects de la gographie et delhistoire du Qubec et du Canada, et ils ont appris construire une interprtation de diffrentes ralits sociales etterritoriales. Ils se sont intresss laction humaine sur des territoires dici et dailleurs, et ont t sensibiliss ladiversit des socits. Ils ont commenc se servir de la dmarche de recherche et de traitement de linformation ainsique de techniques utilises dans les disciplines du domaine de lunivers social.

Certaines connaissances prescrites dans le programme du primaire sont rutilises au secondaire. Lorsque les lvestudient des territoires, ils acquirent des connaissances qui seront rinvesties lors de ltude de certains territoires ausecondaire. Par exemple, la lecture de lorganisation de socits a permis aux lves du primaire de dvelopper le conceptde ressource et dacqurir des connaissances lies aux caractristiques naturelles et humaines dun territoire tudi. Ausecondaire, les lves approfondissent ce concept, par exemple lorsquils tudient le territoire forestier.

er

5

Gographie (1 cycle)

Territoire urbain

Le territoire urbain est une ralit de plus en plus prsente dans le monde. Plus de 50 % de la population mondiale vitdans des villes. Ltude de diffrents territoires urbains permet daborder une diversit de problmes sociaux etenvironnementaux. Trois territoires urbains sont ltude au premier cycle du secondaire : la mtropole, la ville soumise des risques naturels et la ville patrimoniale.

A. Mtropole

Une mtropole est une importante agglomration urbaine, un lieu de concentration de pouvoirs et de services. Elle exerceun pouvoir dattraction sur la rgion environnante et mme sur lensemble du pays. Elle est le thtre denjeux quiconcernent notamment laccessibilit au logement, lorganisation du transport, la gestion des dchets, lapprovisionnementen eau et la sant des rsidents.

Deux des cinq mtropoles proposes dans le programme doivent tre tudies. Ltude de lune delles, Montral, estobligatoire. Pour lautre, lenseignant a le choix entre Le Caire, Mexico, New York et Sydney. Lquipe-cycle peut dciderde lanne au cours de laquelle ltude de chaque mtropole doit se faire. Cependant, il est recommand de rpartirltude de ces mtropoles sur les deux annes du cycle.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :amnagement, banlieue, bidonville, concentration, croissance, densit, dsquilibre, talement urbain, mtropole,multiethnicit, urbanisation.

CONNAISSANCES LIES LTUDE DUNE MTROPOLEA.Llve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.

Anne

1 2

Localisation dune mtropole1.

Situer la mtropole ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, les principales mtropoles (ex. : Lagos, Le Caire, Mexico,Montral, Moscou, Mumbay, New York, Paris, So Paulo, Sydney, Tokyo)

b.

Caractristiques dune mtropole2.

Dcrire le site de la mtropole ltude (ex. : Montral est situe dans la plaine du Saint-Laurent,sur une le encadre par le fleuve Saint-Laurent et la rivire des Prairies)

a.

numrer des caractristiques de la mtropole ltude (ex. : une densit de population leve,une forte occupation de lespace et une grande concentration de services caractrisent NewYork)

b.

numrer des caractristiques de la population de la mtropole ltude (ex. : importancenumrique et densit de la population Mexico, multiethnicit et talement urbain Sydney)

c.

tablir limportance numrique de la population de la mtropole ltude en comparaison aveccelle du reste du pays, de la province, de ltat ou du district (ex. : la population de Montral et deses banlieues reprsente environ 50 % de la population du Qubec)

d.

Indiquer des lieux de concentration de pouvoir dans la mtropole ltude (ex. : le sige delOrganisation des Nations Unies est New York)

e.

Indiquer des lieux o se concentrent les pouvoirs conomiques et financiers dans la mtropole ltude (ex. : des siges sociaux de grandes socits sont situs Sydney)

f.

Expliquer la concentration de services dans la mtropole ltude (ex. : limportance de lapopulation de la rgion mtropolitaine justifie la prsence de plusieurs hpitaux et universits Montral)

g.

Amnagement dune mtropole3.

Dcrire diffrents quartiers de la mtropole ltude (ex. : au centre-ville de Montral,concentration de gratte-ciel et de bureaux et convergence des rseaux de transport en commun)

a.

er

re e

6

Expliquer la prsence de quartiers dfavoriss ou de bidonvilles dans la mtropole ltude(ex. : la mtropole attire des personnes qui nont pas toujours les ressources ncessaires pour seloger adquatement et qui sinstallent soit dans des quartiers dfavoriss, comme New York,soit dans des bidonvilles, comme au Caire)

b.

Dcrire les banlieues qui entourent la mtropole ltude (ex. : les couronnes nord et sud deMontral comptent plusieurs dizaines de municipalits; la fonction rsidentielle y domine et ladensit de la population y est plus faible que dans la mtropole)

c.

Indiquer des amnagements qui relvent de particularits de la mtropole ltude (ex. : Montral, pour pallier les conditions hivernales, un rseau de corridors souterrains, desservi parle mtro, relie de nombreux difices logements, des tours bureaux, des centres de services)

d.

Expliquer la concentration des rseaux de transport dans la mtropole ltude (ex. : limportancede la population de New York justifie la prsence de plusieurs aroports internationaux, dunvaste rseau autoroutier, dune des plus grandes gares ferroviaires au monde et dun portinternational)

e.

Indiquer des contraintes damnagement associes ltalement urbain dans la mtropole ltude (ex. : au Caire, prolongement des autoroutes et prolongation des lignes de transport encommun)

f.

Enjeu prsent dans une ou des mtropoles4.

noncer des problmes associs au logement dans la mtropole ltude (ex. : New York, leslogements sont rares; leur cot est lev et, dans certains cas, ils sont insalubres)

a.

Expliquer le dplacement de la population de la mtropole ltude vers la banlieue (ex. : Sydney, des rsidants quittent la ville pour la banlieue, car ils cherchent se loger moindrecot alors que dautres recherchent une meilleure qualit de vie)

b.

Indiquer des mesures mises en uvre pour rduire les problmes de logement dans la mtropole ltude (ex. : construction de villes satellites au Caire et de logements sociaux Montral)

c.

Expliquer certaines consquences de ltalement urbain dans la mtropole ltude (ex. : Montral, l'expansion de la rgion mtropolitaine a entran une diminution des terres agricoles etle flot de banlieusards qui entrent et sortent de la mtropole, matin et soir, cre une fortecongestion routire)

d.

noncer des problmes associs aux dplacements dans des mtropoles (ex. : pollution de lair,congestion automobile)

e.

Indiquer des mesures mises en uvre pour rduire les problmes de transport dans la mtropole ltude (ex. : tablissement de rgles dalternance pour rduire le nombre de voitures quicirculent chaque jour Mexico; amlioration des rseaux de transport en commun Sydney;installation de vlos de location Montral)

f.

Expliquer des rpercussions du dveloppement des rseaux de transport en commun dans lamtropole ltude (ex. : Sydney, la rduction du nombre de voitures entrane la diminution dela pollution et une meilleure qualit de vie pour les rsidents)

g.

noncer des problmes associs la gestion des dchets dans la mtropole ltude(ex. : difficults de collecte et dlimination des dchets au Caire, loignement grandissant descentres denfouissement des dchets de New York)

h.

Indiquer des mesures mises en uvre pour rduire les problmes de gestion des dchets dansla mtropole ltude (ex. : New York, installation dincinrateurs, recyclage et rcuprationdes dchets)

i.

noncer des problmes lis lalimentation en eau potable dans des mtropoles (ex. : laccs leau potable est ingal selon le niveau de dveloppement des pays o sont situes desmtropoles)

j.

Indiquer des mesures mises en uvre pour rduire les problmes dalimentation deau potabledans des mtropoles (ex. : installation de compteurs deau, amlioration des rseaux daqueduc)

k.

Expliquer des effets de la densit de la population sur la sant des rsidents des mtropoles(ex. : la forte densit de la population augmente le risque de propagation des maladies)

l.

7

Gographie (1 cycle)

Territoire urbain

Le territoire urbain est une ralit de plus en plus prsente dans le monde. Plus de 50 % de la population mondiale vitdans des villes. Ltude de diffrents territoires urbains permet daborder une diversit de problmes sociaux etenvironnementaux. Trois territoires urbains sont ltude au premier cycle du secondaire : la mtropole, la ville soumise des risques naturels et la ville patrimoniale.

B. Ville soumise des risques naturels

Une ville soumise des risques naturels devrait tre organise de manire assurer la scurit de la population. Desmesures doivent tre prises pour limiter les dgts associs aux catastrophes naturelles. Ce nest pas le cas partout sur laplante. Des enjeux sy manifestent, tels que composer avec un risque naturel et prendre en compte le niveau dedveloppement conomique pour pallier les consquences dune catastrophe naturelle.

Ltude dune des trois villes soumises des risques naturels proposes dans le programme est obligatoire. Lenseignanta le choix entre Manille, Quito et San Francisco. Lquipe-cycle peut dcider de lanne au cours de laquelle ltude duneville soumise des risques naturels doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :amnagement, banlieue, concentration, densit, environnement, talement urbain, instabilit, niveau de dveloppement,prvention, risque naturel, urbanisation.

CONNAISSANCES LIES LTUDE DUNE VILLE SOUMISE DES RISQUES NATURELSB.Llve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.

Anne

1 ou 2

Localisation dune ville soumise des risques naturels1.

Situer la ville ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, des villes soumises des risques naturels (ex. : Honolulu,Manille, Naples, Phuket, Port-au-Prince, Quito, San Francisco, Tokyo)

b.

Caractristiques dune ville soumise des risques naturels2.

Indiquer le ou les types de risques naturels auxquels la ville ltude est soumise (ex. : sismes San Francisco, ruptions volcaniques du Guagua Pichincha, sismes Quito)

a.

Indiquer une relation entre la localisation de la ville ltude et le ou les risques auxquels elle estsoumise (ex. : San Francisco se dveloppe sur un ensemble de failles dont la plus connue estcelle de San Andreas; Manille est situe sur le littoral dune le dun archipel volcanique et estexpose plusieurs risques naturels : typhons provoquant des inondations et des glissements deterrain, ruptions volcaniques, sismes et raz de mare)

b.

Expliquer des attraits pour la population de la ville ltude malgr linstabilit associe auxrisques (ex. : les dpts volcaniques fertiles de la valle de la Cordillre des Andes attirent lapopulation autour de Quito; le climat mditerranen et la qualit de vie en Californie attirent lapopulation San Francisco)

c.

tablir le niveau de dveloppement du pays o se situe la ville ltude (ex. : San Francisco estsitue dans un pays dvelopp)

d.

tablir limportance proportionnelle de la population de la ville ltude (ex. : en 2008, Manilleregroupe 14 % de la population des Philippines; San Francisco regroupe 20 % de la populationde la Californie)

e.

Amnagement dune ville soumise des risques naturels3.

Indiquer des moyens utiliss pour protger les citoyens de la ville ltude soumise des risquesnaturels (ex. : constructions parasismiques San Francisco, constructions sur pilotis etinstallation de digues pour viter les coules de boue Manille)

a.

Expliquer la situation de quartiers de la ville ltude selon leur exposition aux risques naturels(ex. : Quito, le centre des affaires et les quartiers favoriss sont situs au nord de la valle, loindu volcan Guagua Pichincha; les quartiers plus pauvres et les bidonvilles sont situs sur lespentes du volcan, o les terrains sont moins chers, et ce, malgr le risque deffondrements

b.

er

re e

8

causs par lrosion et des coules de boue, les lahars)

Indiquer des mesures de scurit qui peuvent tre prises par la ville ltude pour faire face auxsuites dune catastrophe (ex. : San Francisco, les autorits ont prpar des plans dvacuationdes rsidents et prvu linstallation de centres daccueil pour les sinistrs)

c.

Enjeu prsent dans une ou des villes soumises des risques naturels4.

Indiquer des mesures de prvention mises en uvre pour faire face aux risques naturels(ex. : concevoir des systmes de dtection pour les sismes, les ruptions volcaniques, lescyclones et les raz de mare)

a.

Indiquer des consquences dune catastrophe naturelle pour la population de la ville ltude(ex. : en 1989, leffondrement dune partie du Bay Bridge, San Francisco, a entran la mort de42 personnes; le sisme a provoqu de multiples fuites de gaz et lincendie de dizaines debtiments)

b.

Expliquer la relation entre lurbanisation et les consquences dune catastrophe naturelle pour lapopulation des villes (ex. : plus les quartiers dune ville sont densment peupls, plus le nombrede personnes touches par une catastrophe naturelle peut tre important)

c.

Expliquer la relation entre le niveau de dveloppement conomique du pays o se situe une villeet sa capacit protger ses rsidents contre les risques (ex. : dans les villes de pays endveloppement, les ressources sont insuffisantes; peu de mesures sont prises pour parer auxcatastrophes naturelles, ce qui est moins le cas dans les pays dvelopps)

d.

9

Gographie (1 cycle)

Territoire urbain

Le territoire urbain est une ralit de plus en plus prsente dans le monde. Plus de 50 % de la population mondiale vitdans des villes. Ltude de diffrents territoires urbains permet daborder une diversit de problmes sociaux etenvironnementaux. Trois territoires urbains sont ltude au premier cycle du secondaire : la mtropole, la ville soumise des risques naturels et la ville patrimoniale.

C. Ville patrimoniale

Une ville patrimoniale cherche protger des sites qui prsentent des attraits patrimoniaux. Certaines demandent lesfaire reconnatre par lUNESCO comme villes du patrimoine mondial. Cette reconnaissance vise prserver la diversitculturelle mondiale. La protection de ces villes patrimoniales entrane toutefois des enjeux particuliers dorganisation :conserver le patrimoine dans une ville en expansion et prendre en compte les particularits dun site.

Deux des cinq villes patrimoniales proposes dans le programme doivent tre tudies. Ltude de lune delles, Qubecintra-muros, est obligatoire. Pour lautre ville patrimoniale, lenseignant a le choix entre Athnes, Paris, Rome et Beijing.Lquipe-cycle peut dcider de lanne au cours de laquelle ltude de chaque ville patrimoniale doit se faire. Cependant, ilest recommand de rpartir ltude de ces villes patrimoniales sur les deux annes du cycle.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :amnagement, banlieue, changement, concentration, conservation, continuit, densit, talement urbain, patrimoine,restauration, site, urbanisation.

CONNAISSANCES LIES LTUDE DUNE VILLE PATRIMONIALEC.Llve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.

Anne

1 2

Localisation dune ville patrimoniale1.

Situer la ville patrimoniale ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, des villes patrimoniales reconnues par lOrganisation desNations Unies pour lducation, la science et la culture (UNESCO) (ex. : Alger, Athnes, Beijing,Brasilia, Cologne, Istanbul, La Havane, Reims, Venise, Zabid)

b.

Caractristiques dune ville patrimoniale2.

Indiquer des critres qui permettent de reconnatre la valeur patrimoniale dun site (ex. : un sitereprsentant le tmoignage exceptionnel dune civilisation vivante ou disparue)

a.

Indiquer ce qui caractrise les villes qui font partie de lOrganisation des villes du patrimoinemondial (OVPM) (ex. : Qubec, Paris et Rome font partie de l'OVPM parce que les sitespatrimoniaux sont habits; Beijing et Athnes nen font pas partie, car les sites patrimoniaux nesont pas habits)

b.

Nommer des organismes qui reconnaissent la valeur patrimoniale dun site dans une ville(ex. : lUNESCO lchelle mondiale, la Commission des biens culturels au Qubec)

c.

Dcrire le site class patrimonial dans la ville ltude (ex. : Beijing, le site nest pas habit; ilcomprend trois ensembles de btiments : la Cit interdite et le Temple du Ciel, situs au centrede la ville et le Palais dt, situ lextrieur de la ville)

d.

Nommer des lments reconnus pour leur valeur patrimoniale dans la ville ltude (ex. : lemonastre des Ursulines et les remparts Qubec intra-muros; lAcropole Athnes)

e.

Nommer des villes du monde qui prsentent un caractre patrimonial (ex. : Agra, Brasilia, Bruges,Istanbul, Jrusalem, Prague, Tombouctou)

f.

Amnagement dune ville patrimoniale3.

Indiquer des contraintes respecter lors de lamnagement du site de la ville patrimoniale ltude (ex. : Qubec, fabrication de petits vhicules de voirie pour ne pas avoir largir lesrues du quartier intra-muros)

a.

er

re e

10

Indiquer des infrastructures mises en place pour faciliter la frquentation du site de la villepatrimoniale ltude (ex. : stationnements, rues pitonnires, voies daccs Paris; centresdinformation touristique en nombre suffisant pour guider les visiteurs Rome)

b.

Indiquer des mesures mises en uvre pour rpondre aux besoins des rsidents de la villepatrimoniale ltude (ex. : ouverture de stationnements en priphrie du quartier intra-muros dela ville de Qubec pour limiter le dplacement des autocars)

c.

Enjeu prsent dans une ou des villes patrimoniales4.

Indiquer des actions qui doivent tre mises en uvre pour assurer la protection des villespatrimoniales (ex. : limitation du nombre de vhicules ayant accs au site pour protger lesmonuments de la pollution, construction de stationnements souterrains, mises en servicedautobus lectriques, changement de vocation de certains difices)

a.

Indiquer des contraintes auxquelles la ville patrimoniale ltude est soumise (ex. : Qubec,dans le quartier intra-muros assurer la tranquillit des rsidents, restaurer les btiments anciensen respectant le style et l'poque)

b.

numrer des gestes qui contribuent la dgradation du site de la ville patrimoniale ltude(ex. : graffitis sur des monuments Paris, vols de pierres Rome ou Athnes)

c.

Expliquer des dsavantages de laffluence touristique pour la ville patrimoniale ltude (ex. : lesvhiculent crent des encombrements dans les rues troites et nuisent aux dplacements desrsidents du quartier intra-muros Qubec )

d.

Indiquer des contraintes imposes par lUNESCO aux villes patrimoniales (ex. : obligation de faireune recherche archologique pralablement toute construction sur un site; respect ducaractre historique de la ville lors de la transformation ou la construction dimmeubles)

e.

Indiquer des limites de la protection dune ville patrimoniale par lUNESCO (ex. : le fait dtreinscrit sur la Liste du patrimoine mondial de lUNESCO attire lattention mondiale sur la ville,mais ne garantit pas que toutes les mesures ncessaires sont prises pour protger la valeurpatrimoniale du site)

f.

11

Gographie (1 cycle)

Territoire rgion

Le territoire rgion est organis en fonction de l'exploitation dune ressource. Quatre territoires sont ltude : lesterritoires touristique, forestier, nergtique et industriel. Leur tude permet de comprendre lorganisation du territoire enfonction dactivits conomiques.

A. Territoire touristique

Un territoire touristique sorganise en fonction dun attrait majeur. Il importe de constater comment des activits touristiquessimplantent dans une rgion, comment elles risquent den modifier les particularits et quels peuvent tre les impacts dutourisme de masse sur les rgions du monde o il se pratique. Ltude du territoire touristique permet galement de mieuxcomprendre les valeurs, les attitudes et les comportements des touristes.

Deux des six territoires touristiques proposs dans le programme doivent tre tudis. Ltude de lun deux, une rgiontouristique du Qubec ou du Canada, est obligatoire. Pour lautre territoire touristique, lenseignant a le choix entre laSavoie, les Grands Lacs africains, la lagune de Venise, Tahiti et lle-de-France. Lquipe-cycle peut dcider de lanne aucours de laquelle ltude de chaque territoire touristique doit se faire. Cependant, il est recommand de rpartir ltude deces territoires touristiques sur les deux annes du cycle.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :acculturation, amnagement, commercialisation, flux touristique, foyer touristique, mondialisation, multinationale,ressource, tourisme.

CONNAISSANCES LIES LTUDE DUN TERRITOIRE TOURISTIQUEA.Llve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.

Anne

1 2

Localisation dun territoire touristique1.

Situer le territoire touristique ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, des territoires touristiques (ex. : la cte mditerranenne enEspagne, la rgion de Phuket en Thalande, les ctes de ltat de Floride et les les Hawa auxtats-Unis, la cte atlantique du Sngal, la rgion de Tokyo au Japon)

b.

Indiquer, sur une carte du monde, les principaux flux touristiques : entre lEurope occidentale etles tats-Unis; entre lEurope occidentale et le Sud-Est asiatique; entre les tats-Unis et largion des Antilles

c.

Caractristiques dun territoire touristique2.

numrer des caractristiques naturelles du territoire ltude qui constituent des attraitstouristiques (ex. : paysages du Bouclier canadien dans la rgion de Charlevoix en bordure dufleuve Saint-Laurent; lagons des les volcaniques de Tahiti; faune de la rgion des Grands Lacsafricains)

a.

Nommer des attraits du territoire touristique ltude qui relvent de lactivit humaine (ex. : leLido de la lagune de Venise, Versailles en le-de-France)

b.

Expliquer la relation entre des formes de tourisme pratiques sur le territoire ltude et desattraits de ce dernier (ex. : lexotisme de la faune du territoire des Grands Lacs africains a donnnaissance un tourisme daventure ax sur les safaris-photos)

c.

tablir limportance du flux touristique en considrant la population du territoire ltude (ex. : en2009, les les-de-la-Madeleine ont reu un nombre de touristes quatre fois plus lev que lenombre de rsidents et la rgion de la lagune de Venise a reu un nombre de touristes sept foissuprieur celui des rsidents)

d.

Amnagement dun territoire touristique3.

Indiquer des infrastructures mises en place sur le territoire touristique tudi (ex. : campings enGaspsie, stationnements aux abords de la lagune de Venise, parcs nationaux dans la rgiondes Grands Lacs africains, Disneyland Paris en le-de-France)

a.

er

re e

12

Nommer des moyens de transport qui facilitent le dplacement des touristes sur le territoiretouristique ltude (ex. : gondole ou vaporetto sur les canaux de Venise, camion de safaris-photos dans la rgion des Grands Lacs africains, autocars de touristes en le-de-France)

b.

Indiquer des infrastructures mises en place sur le territoire touristique ltude qui peuventcontribuer la dtrioration de ses sites naturels (ex. : construction densembles rsidentiels lelong des plages de la rgion des Grands Lacs africains; funiculaires permettant daccder auxstations de ski en Savoie)

c.

Enjeu prsent dans un ou des territoires touristiques4.

Indiquer des comportements qui peuvent contribuer la dgradation dun territoire touristique(ex. : inscription de graffitis sur des monuments; utilisation de vhicules motoriss lextrieurdes pistes autorises; vidange de ballast le long des ctes)

a.

Expliquer des changements qui se produisent, sur le territoire ltude, cause dudveloppement touristique (ex. : cration demplois et mise en place dinfrastructures dans largion de la Gaspsie pour rpondre la demande des visiteurs; modification du mode de viedes Masas de la rgion des Grands Lacs africains en raison des contacts avec des visiteurs,pouvant mme mener une forme dacculturation)

b.

Expliquer des ractions de rsidents face aux amnagements touristiques dvelopps sur leterritoire ltude (ex. : des rsidents du lac du Bourget en Savoie sopposent aux activitsnautiques afin de ralentir la dgradation du milieu naturel; des Tahitiens sopposent toutnouveau dveloppement sur les atolls coralliens pour prserver ces milieux fragiles)

c.

Indiquer des mesures mises en uvre qui permettent de protger le territoire touristique(ex. : limitation de la frquentation des dunes aux les-de-la-Madeleine, construction defuniculaires souterrains en Savoie)

d.

13

Gographie (1 cycle)

Territoire rgion

Le territoire rgion est organis en fonction de l'exploitation dune ressource. Quatre territoires sont ltude : lesterritoires touristique, forestier, nergtique et industriel. Leur tude permet de comprendre lorganisation du territoire enfonction dactivits conomiques.

B. Territoire forestier

Un territoire forestier est organis partir de lexploitation et de la commercialisation dune ressource naturelle : la fort.Cette organisation doit mettre en place une gestion responsable de la ressource pour en favoriser le dveloppement long terme et conjuguer lexploitation forestire et lenvironnement. Elle doit aussi tenir compte dautres activits qui sepratiquent en fort, comme la villgiature ou le rcrotourisme.

Ltude dun des trois territoires forestiers proposs dans le programme est obligatoire. Lenseignant a le choix entre laColombie-Britannique, une rgion forestire du Qubec et lAmazonie. Lquipe-cycle peut dcider de lanne au cours delaquelle ltude du territoire forestier doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :amnagement, commercialisation, dforestation, exploitation forestire, mondialisation, multinationale, rcrotourisme,ressource, sylviculture.

CONNAISSANCES LIES LTUDE DUN TERRITOIRE FORESTIERB. AnneLlve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.1 ou 2

Localisation dun territoire forestier1.

Situer le territoire forestier ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du Qubec, les principaux territoires forestiers : Abitibi-Tmiscamingue,Cte-Nord, Outaouais, SaguenayLac-Saint-Jean

b.

Situer, sur une carte du monde, les principaux pays o la fort constitue une ressourceimportante (ex. : Brsil, Canada, Chine, Inde, Rpublique dmocratique du Congo, Russie,Sude)

c.

Caractristiques dun territoire forestier2.

Dcrire les types de fort exploits sur le territoire ltude (ex. : la fort borale exploite enAbitibi-Tmiscamingue est principalement compose de rsineux : pinette noire, pin gris et sapinbaumier; la fort tropicale humide de lAmazonie est compose dune trs grande varit defeuillus, parmi lesquels se trouvent des bois prcieux)

a.

Expliquer la relation entre certaines caractristiques du climat du territoire forestier ltude et letype de fort (ex. : la croissance des arbres gants de la Colombie-Britannique est attribuableprincipalement aux fortes prcipitations annuelles)

b.

Indiquer le rle des acteurs qui interviennent dans la gestion du territoire forestier ltude(ex. : les gouvernements octroient des droits de coupe des compagnies forestires; lesenvironnementalistes cherchent assurer lutilisation de la fort dans une perspective dedveloppement durable en Abitibi-Tmiscamingue)

c.

numrer des faons dexploiter le territoire forestier ltude (ex. : coupe slective, coupedclaircie, coupe blanc en Colombie-Britannique)

d.

numrer des activits conomiques associes la transformation du bois sur le territoireforestier ltude (ex. : industrie papetire, industrie du meuble, cartonnerie en Colombie-Britannique)

e.

numrer des activits, autres que forestires, pratiques en fort sur le territoire ltude(ex. : villgiature et rcrotourisme en Mauricie, activits minires en Amazonie)

f.

Amnagement dun territoire forestier3.

er

re e

14

Indiquer, pour le territoire forestier ltude, les tapes de la commercialisation de la ressource(ex. : en Mauricie, la coupe du bois se fait dans les chantiers au nord de La Tuque, puis les billesde bois sont transportes par camion jusquaux papetires de Trois-Rivires; les produitsmanufacturs sont ensuite expdis aux clients par camion, par train ou par bateau)

a.

Indiquer des types dindustries associs au territoire forestier ltude (ex. : papetires etscieries en Outaouais, scieries Manaus en Amazonie)

b.

Indiquer des infrastructures de transport mises en place pour la commercialisation du bois sur leterritoire forestier ltude (ex. : chemins forestiers en Mauricie, Transamazonienne, installationsportuaires en Colombie-Britannique)

c.

Indiquer des infrastructures mises en place sur le territoire forestier ltude (ex. : cheminsforestiers pour atteindre les chantiers de coupe dans la rgion de Charlevoix; construction depostes daccueil, dunits dhbergement et de quais dans une pourvoirie dans la rgion de laMauricie)

d.

Enjeu prsent dans un ou des territoires forestiers4.

numrer des menaces qui psent sur les territoires forestiers du monde (ex. : maladies desarbres, insectes nuisibles, incendies de fort)

a.

Indiquer des pratiques qui contribuent la dgradation de la ressource forestire sur le territoire ltude (ex. : coupes excessives en Abitibi-Tmiscamingue, dveloppements agricoles audtriment de la fort en Amazonie)

b.

Expliquer des consquences des coupes excessives sur lenvironnement (ex. : une fois lesarbres enlevs, les eaux de ruissellement contribuent lrosion et lappauvrissement des sols)

c.

Indiquer des pratiques qui contribuent au renouvellement de la ressource forestire(ex. : reboisement laide dessences croissance rapide, coupe dclaircie, coupe slective)

d.

Indiquer des moyens mis en uvre pour concilier les intrts de divers intervenants forestiers surle territoire ltude (ex. : des propritaires de forts prives en Colombie-Britannique octroientdes droits de passage des organismes rcrotouristiques; le gouvernement brsilien rservedes zones de lAmazonie lusage exclusif des Autochtones)

e.

15

Gographie (1 cycle)

Territoire rgion

Le territoire rgion est organis en fonction de l'exploitation dune ressource. Quatre territoires sont ltude : lesterritoires touristique, forestier, nergtique et industriel. Leur tude permet de comprendre lorganisation du territoire enfonction dactivits conomiques.

C. Territoire nergtique

Un territoire nergtique est organis autour de lexploitation et de la commercialisation dune ressource naturelle. Pourrpondre la demande croissante dnergie, il importe de favoriser le dveloppement long terme de cette ressource parune gestion responsable qui tient compte du respect de lenvironnement.

Ltude dun des quatre territoires nergtiques proposs dans le programme est obligatoire. Lenseignant a le choix entrelAlberta, le golfe Persique, la Cte-Nord et la Jamsie. Lquipe-cycle peut dcider de lanne au cours de laquelle ltudedu territoire nergtique doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :amnagement, autonomie, commercialisation, dpendance nergtique, effet de serre, mondialisation, multinationale,rchauffement, ressource, source dnergie.

CONNAISSANCES LIES LTUDE DUN TERRITOIRE NERGTIQUEC. AnneLlve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.1 ou 2

Localisation dun territoire nergtique1.

Situer le territoire nergtique ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, des pays producteurs dhydrocarbure (ex. : Arabie Saoudite,Brsil, Canada, Chine, mirats arabes unis, Irak, Iran, Kowet, Nigria, Russie, Venezuela)

b.

Situer, sur une carte du monde, les pays qui consomment le plus dnergie par habitant (ex. : en2010, Australie, Canada, tats-Unis, Finlande, Norvge, Nouvelle-Zlande, Sude)

c.

Caractristiques dun territoire nergtique2.

Nommer la source dnergie mise en valeur sur le territoire nergtique ltude (ex. : nergiehydraulique en Jamsie; hydrocarbures dans la rgion du golfe Persique)

a.

Indiquer des utilisations pour la forme dnergie mise en valeur sur le territoire ltude (ex. : leshydrocarbures de lAlberta sont utiliss comme combustible pour les vhicules, le chauffage desbtiments et lalimentation de centrales thermiques)

b.

Expliquer la relation entre certaines caractristiques du milieu naturel du territoire ltude et laforme dnergie mise en valeur (ex. : la rivire la Grande et la Grande rivire de la Baleine, enJamsie, prsentent des ruptures de pente et un fort dbit, ce qui les rend propices laproduction dhydrolectricit; laccumulation de vgtaux et danimaux dcomposs au fonddanciennes mers ont permis la formation de ptrole et de gaz naturel en Alberta et dans la rgiondu golfe Persique)

c.

Indiquer des sources dnergie exploites sur le territoire ltude (ex. : lhydrolectricit produitedans la rgion de la Cte-Nord est une source dnergie renouvelable; les hydrocarbures extraitsen Alberta sont des sources dnergie non renouvelables; lnergie olienne produite dans largion de la Jamsie est une source dnergie inpuisable)

d.

Amnagement dun territoire nergtique3.

Indiquer des infrastructures mises en place pour lexploitation de la source dnergie sur leterritoire ltude (ex. : derricks pour lexploitation du ptrole dans la rgion du golfe Persique;mines ciel ouvert pour lextraction des sables bitumineux en Alberta; plates-formes ptrolirespour lexploitation du ptrole dans la rgion du golfe Persique; rservoirs et barrages pourlexploitation de lnergie hydraulique en Jamsie)

a.

Indiquer des infrastructures mises en place pour la transformation des ressources nergtiquesdu territoire ltude (ex. : raffinerie pour le ptrole en Alberta; centrale lectrique pour lnergiehydraulique dans la rgion de la Cte-Nord, olienne en Jamsie)

b.

er

re e

16

Nommer des organismes associs la mise en valeur de la source dnergie exploite sur leterritoire ltude (ex. : Hydro-Qubec pour lhydrolectricit en Jamsie et sur la Cte-Nord; desmultinationales pour les hydrocarbures dans la rgion du golfe Persique; lOrganisation des paysexportateurs de ptrole [OPEP] pour le ptrole dans la rgion du golfe Persique)

c.

Indiquer des moyens mis en place pour transporter des ressources nergtiques sur le territoire ltude (ex. : les lignes haute tension qui relient les barrages hydrolectriques aux centraleslectriques et aux postes de transformation et de distribution au Qubec; les oloducs et lesgazoducs qui transportent les hydrocarbures des sites dextraction vers les raffineries en Alberta)

d.

Enjeu prsent dans un ou des territoires nergtiques4.

Indiquer des mesures mises en uvre pour favoriser lapprovisionnement en ressourcesnergtiques et rduire la dpendance nergtique pour le territoire ltude (ex. : recherche desources dnergies renouvelables en Jamsie; cration de lOPEP dans la rgion du golfePersique)

a.

Indiquer des mesures mises en uvre pour favoriser la rduction de la consommationnergtique et la recherche dautonomie (ex. : binergie, vhicules hybrides, amlioration dutransport en commun, fabrication dappareils lectriques moins nergivores)

b.

Indiquer des consquences de lexploitation de la source dnergie pour le territoire ltude(ex. : en Jamsie, ennoyage de grandes portions de territoire; en Alberta, dgradation despaysages par lexploitation des sables bitumineux et puisement de la nappe phratique enraison du processus dextraction du ptrole)

c.

Expliquer des rpercussions du dveloppement dnergies nouvelles (ex. : la production debiocarburants ncessite de grandes quantits de crales, ce qui aggrave le dsquilibrealimentaire mondial)

d.

Expliquer des incidences de la consommation croissante dnergie sur lenvironnement (ex. : laconsommation croissante dnergie sous diffrentes formes, dans le monde, a un effet sur lerchauffement climatique et la dgradation de lenvironnement)

e.

Indiquer des types dindustries qui sont de grands consommateurs dnergie (ex. : alumineries,aciries, usines ptrochimiques)

f.

17

Gographie (1 cycle)

Territoire rgion

Le territoire rgion est organis en fonction de l'exploitation dune ressource. Quatre territoires sont ltude : lesterritoires touristique, forestier, nergtique et industriel. Leur tude permet de comprendre lorganisation du territoire enfonction dactivits conomiques.

D. Territoire industriel

Un territoire industriel est organis autour dentreprises de production, de distribution et de services. Il contribue audveloppement conomique dune rgion. Les productions associes ce territoire ont des effets sur lenvironnement. Ceterritoire sinscrit dans un contexte conomique mondial, caractris par la dlocalisation dindustries. Il importe, pour lesrgions industrielles, de conserver leur place dans ce contexte mondial.

Ltude dun des deux territoires industriels proposs dans le programme est obligatoire. Lenseignant a le choix entre largion des Grands Lacs amricains et canadiens et une rgion industrielle du Qubec. Lquipe-cycle peut dcider delanne au cours de laquelle ltude du territoire industriel doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :amnagement, commercialisation, concentration, dlocalisation, dveloppement, industrialisation, mondialisation,multinationale, pays atelier, ressource.

CONNAISSANCES LIES LTUDE DUN TERRITOIRE INDUSTRIELD. AnneLlve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.1 ou 2

Localisation dun territoire industriel1.

Situer le territoire industriel ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, de grandes rgions industrielles (ex. : la rgion des Grands Lacsamricains et canadiens, le sud de lle de Hokkaido au Japon, le sud-est du Royaume-Uni, largion de So Paulo au Brsil, la rgion dAlexandrie en gypte)

b.

Caractristiques dun territoire industriel2.

numrer des types industries prsentes sur le territoire industriel ltude (ex. : alumineriesdans la rgion du SaguenayLac-Saint-Jean, aciries et usines de montage automobile dans largion des Grands Lacs amricains et canadiens)

a.

Nommer les principaux ples industriels du territoire ltude (ex. : Pittsburgh, Dtroit, Kingstondans la rgion des Grands Lacs amricains et canadiens)

b.

Indiquer des facteurs naturels qui ont contribu limplantation du territoire industriel ltude(ex. : lapport des lacs ri, Huron, Michigan, Ontario, Suprieur et le fleuve Saint-Laurent pour largion des Grands Lacs; la prsence de gisements miniers en Abitibi-Tmiscamingue; dessources dnergie abondantes dans la rgion du SaguenayLac-Saint-Jean)

c.

Indiquer des mesures qui ont contribu au dveloppement du territoire industriel ltude(ex. : subventions gouvernementales accordes des entreprises dans la rgion de Montral)

d.

Expliquer le choix du site pour le dveloppement du territoire industriel ltude (ex. : la proximitdes sources dnergie, dans la rgion du SaguenayLac-Saint-Jean, favorise la productiondaluminium des cots moins levs; la concentration dune main-duvre spcialise permet ledveloppement de lindustrie pharmaceutique dans la rgion de Qubec)

e.

Indiquer des facteurs qui favorisent la concentration dindustries sur le territoire industriel ltude (ex. : proximit des marchs pour lindustrie agroalimentaire dans la rgion de laMontrgie; concentration de population et grand bassin de consommateurs dans la rgion desGrands Lacs amricains et canadiens)

f.

Amnagement dun territoire industriel3.

Indiquer des infrastructures spcialises mises en place pour le dveloppement du territoireindustriel ltude (ex. : rseaux daqueduc, rseaux de distribution dnergie, collectesspcialises de dchets industriels dans la rgion des Grands Lacs amricains et canadiens)

a.

er

re e

18

Expliquer la relation entre des installations industrielles du territoire ltude et laccs auxrseaux dapprovisionnement et de distribution (ex. : les installations industrielles de la rgion desGrands Lacs amricains et canadiens sont situes proximit de la Voie maritime du Saint-Laurent, des ports, des chemins de fer ou des autoroutes pour recevoir facilement les matirespremires et faciliter la distribution des produits finis)

b.

Indiquer des contraintes auxquelles peuvent tre soumises les entreprises du territoire industriel ltude (ex. : le respect des rgles damnagement et lobligation de simplanter dans les zonesindustrielles dans la rgion de lEstrie)

c.

Indiquer des retombes ngatives de la prsence dindustries sur le territoire ltude(ex. : pluies acides engendres par la pollution de lair attribuable au fonctionnement des aciriesdans la rgion des Grands Lacs amricains et canadiens)

d.

Enjeu prsent dans un ou des territoires industriels4.

Expliquer des consquences, sur le plan de lenvironnement, de la prsence dindustries sur leterritoire ltude (ex. : les rejets de polluants dans lair et dans leau dans la rgion duSaguenayLac-Saint-Jean affectent lquilibre du milieu naturel; lenfouissement de dchetsdangereux dans la rgion des Grands Lacs amricains et canadiens contamine les sols et affectela sant des rsidents)

a.

Indiquer des mesures mises en place par des entreprises pour rduire la pollution industrielle surle territoire ltude (ex. : implantation dusines de traitement des eaux dans la rgion de laMontrgie pour liminer les rejets dverss dans le fleuve Saint-Laurent)

b.

Indiquer des raisons qui peuvent inciter des industries se dlocaliser (ex. : cots moindres demain-duvre, contraintes cologiques moins svres)

c.

Indiquer des causes du dclin de lactivit industrielle dans des territoires industriels(ex. : dlocalisation dindustries vers des pays en dveloppement, puisement de la ressource)

d.

Expliquer des consquences du dclin de lactivit industrielle pour des territoires industriels(ex. : les fermetures dusines provoquent des pertes demplois directs et indirects, et entranentune hausse du chmage ainsi quun abaissement du niveau de vie de la population du territoire)

e.

Expliquer des rpercussions de la dlocalisation dindustries vers des pays en dveloppement(ex. : la cration demplois et le dveloppement dinfrastructures routires et de distributiondnergie contribuent lamlioration des conditions de vie des populations; les faiblescontraintes environnementales entranent une augmentation de la pollution de lair et de leau)

f.

Indiquer des mesures mises en uvre pour pallier les consquences du dclin de lactivitindustrielle sur le territoire ltude (ex. : dveloppement des activits de transformation desressources et diversification des activits industrielles dans la rgion duSaguenayLac-Saint-Jean)

g.

19

Gographie (1 cycle)

Territoire agricole

Le territoire agricole est associ un besoin vital : lalimentation. Il est souvent convoit pour le dveloppement urbain etpeut constituer, par le recours certaines pratiques, une source de problmes environnementaux. Deux territoiresagricoles sont ltude : le territoire agricole national et le territoire agricole soumis des risques naturels.

A. Territoire agricole national

Un territoire agricole national regroupe lensemble des rgions agricoles. Il est parfois ncessaire de le protger par deslois pour viter que dautres formes doccupation du territoire ne rduisent lespace consacr lagriculture. Par ailleurs,certaines pratiques agricoles crent des pressions sur lenvironnement et menacent lquilibre alimentaire mondial.

Deux des trois territoires agricoles nationaux proposs dans le programme doivent tre tudis. Ltude de lun deux, leterritoire agricole du Qubec, est obligatoire. Pour lautre territoire agricole, lenseignant a le choix entre le territoireagricole du Japon et le territoire agricole de la Californie. Lquipe-cycle peut dcider de lanne au cours de laquelleltude de chaque territoire agricole doit se faire. Cependant, il est recommand de rpartir ltude des territoires agricolesnationaux sur les deux annes du cycle.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants : distribution,espace agricole national, environnement, quit, exploitation, mise en march, mode de culture, productivit, ruralit.

Connaissances lies ltude dun territoire agricole nationalA. AnneLlve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.1 2

Localisation dun territoire agricole national1.

Situer le territoire agricole ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, les principaux territoires agricoles (ex. : les Grandes plainesamricaines et canadiennes, la Pampa argentine, la Grande plaine de Russie, les bassins delEurope occidentale, le Sud-Est asiatique, louest de lAustralie)

b.

Caractristiques dun territoire agricole national2.

Expliquer la situation des principales zones agricoles du territoire ltude (ex. : au Japon, leterritoire agricole, dans chaque le, est situ principalement sur dtroites plaines ctires et surle bas des versants des montagnes en raison du relief accident)

a.

tablir limportance numrique du territoire ltude consacr lagriculture (ex. : en 2005, leterritoire agricole du Qubec reprsentait environ 2 % du territoire national et celui du Japon,environ 13 % du territoire national)

b.

Indiquer des facteurs naturels qui influencent la localisation du territoire agricole ltude(ex. : au Qubec, fertilit des sols, dure de la saison vgtative, rgime de prcipitation, positionen latitude et en altitude)

c.

numrer les principales productions agricoles du territoire ltude (ex. : riz, pomme de terre,fruits au Japon; lgumes, fruits, noix, coton, vigne en Californie)

d.

tablir limportance numrique de la population active qui travaille dans le domaine delagriculture sur le territoire ltude (ex. : en 2009, au Japon, 5 % de la population et enCalifornie, 2 % de la population)

e.

noncer des problmes auxquels sont confronts des agriculteurs du territoire ltude (ex. : auQubec, trouver de la main-duvre, assurer la relve, obtenir un juste prix pour les productionsagricoles)

f.

Amnagement dun territoire agricole national3.

Nommer le principal mode de culture pratiqu sur le territoire agricole ltude (ex. : cultureintensive pratique dans des exploitations de petite taille au Japon)

a.

tablir un lien entre certaines caractristiques du climat et des infrastructures mises en place surle territoire agricole ltude (ex. : le climat dsertique du centre de la Californie ncessite laconstruction de barrages et la pratique de lirrigation; la rigueur des hivers qubcois ncessite laconstruction de serres pour assurer lapprovisionnement annuel de certains lgumes)

b.

er

re e

20

Indiquer des infrastructures mises en place pour augmenter la productivit du territoire agricole ltude (ex. : canaux dirrigation en Californie; barrages pour rguler le niveau deau dans lesrizires au Japon)

c.

Enjeu prsent dans un ou des territoires agricoles nationaux4.

Expliquer des consquences de certaines pratiques agricoles sur lenvironnement (ex. : la cultureintensive darbres fruitiers ncessite lusage de puissants fertilisants, ce qui contribue lpuisement des sols; lirrigation annuelle des cultures marachres exige de grands volumesdeau, ce qui contribue labaissement du niveau des nappes phratiques)

a.

Indiquer des infrastructures mises en place sur le territoire agricole l'tude (ex. : prolongementdautoroutes, entrepts industriels, centres sportifs et talement urbain en Californie)

b.

Nommer des lois adoptes pour protger la vocation agricole du territoire ltude et restreindrele dveloppement dactivits non agricoles en milieu rural (ex. : Loi sur la protection du territoireet des activits agricoles au Qubec; Farm Land Protection Policy Act en Californie)

c.

Indiquer des mesures mises en uvre pour limiter les rpercussions environnementalesassocies des pratiques agricoles (ex. : adoption de lois pour rgir des pratiques agricoles;dlimitation de bandes riveraines; obligation de reboiser les berges)

d.

noncer des solutions apportes des problmes auxquels sont confronts des agriculteurs surle territoire ltude (ex. : au Qubec, pour pallier la raret de main-duvre agricole, desprogrammes demploi ont t tablis avec des ouvriers saisonniers en provenance du Mexique)

e.

Expliquer des consquences de certaines pratiques agricoles sur lquilibre alimentaire mondial(ex. : lutilisation du mas et du bl pour fabriquer des biocarburants entrane des crisesalimentaires et laugmentation du prix de la farine dans le monde)

f.

21

Gographie (1 cycle)

Territoire agricole

Le territoire agricole est associ un besoin vital : lalimentation. Il est souvent convoit pour le dveloppement urbain etpeut constituer, par le recours certaines pratiques, une source de problmes environnementaux. Deux territoiresagricoles sont ltude : le territoire agricole national et le territoire agricole soumis des risques naturels.

B. Territoire agricole soumis des risques naturels

Certains territoires agricoles du monde se dveloppent sur des espaces soumis des risques naturels. Ils sont fragiles etleur dveloppement devrait tenir compte de ces conditions particulires. La gestion de leau y est dterminante. Parfois,lactivit agricole peut mme contribuer laccroissement des milieux risque.

Ltude dun des trois territoires agricoles proposs dans le programme est obligatoire. Lenseignant a le choix entre leBangladesh, le Sahel et la Prairie canadienne. Lquipe-cycle peut dcider de lanne au cours de laquelle ltude duterritoire agricole soumis des risques naturels doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants : catastrophenaturelle, dgradation, environnement, milieu risque, mise en march, mode de culture, productivit, risque artificiel,risque naturel, ruralit.

CONNAISSANCES LIES LTUDE DUN TERRITOIRE AGRICOLE SOUMIS DESRISQUES NATURELS

B. Anne

Llve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.1 ou 2

Localisation dun territoire agricole soumis des risques naturels1.

Situer le territoire agricole ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, des territoires agricoles soumis des risques naturels (ex. : lenord-est de lInde, le Sahel, la Prairie canadienne, le pourtour de la Mditerrane, le Bangladesh,les rives du Mkong)

b.

Caractristiques dun territoire agricole soumis des risques naturels2.

Expliquer la relation entre la position en latitude du territoire agricole ltude et des lments deson climat (ex. : laridit du Sahel est attribuable sa position subsaharienne; les fortesprcipitations au Bangladesh sont attribuables sa position dans les tropiques)

a.

numrer le ou les phnomnes naturels auxquels est soumis le territoire agricole ltude(ex. : inondations, cyclones et raz de mare au Bangladesh; dsertification au Sahel; scheressedans la Prairie canadienne)

b.

Expliquer des consquences de certains phnomnes naturels pour le territoire agricole ltude(ex. : au Bangladesh, les inondations qui surviennent durant la mousson entranent lrosion desterres agricoles et la destruction de rcoltes)

c.

Indiquer des modes de culture ou dlevage pratiqus sur le territoire agricole ltude (ex. : laculture intensive du riz raison de plusieurs rcoltes par anne au Bangladesh; le dplacementde btail la recherche de pturages et de points deau dans la partie nord du Sahel)

d.

Indiquer comment un risque naturel peut devenir une catastrophe naturelle pour le territoireagricole ltude (ex. : au Bangladesh, des agriculteurs la recherche de terres fertilessinstallent dans le delta du Gange malgr les risques levs dinondation; le passage descyclones y entrane rgulirement de lourdes pertes humaines et matrielles)

e.

Amnagement dun territoire agricole soumis des risques naturels3.

Indiquer des types dinstallations agricoles sur le territoire ltude (ex. : au Bangladesh,btiments sur pilotis entours de digues pour minimiser les dgts lors dinondations; dans laPrairie canadienne installation de puits et de rservoirs pour abreuver le btail lors desscheresses)

a.

Indiquer le rle des rseaux de transport prsents sur le territoire agricole ltude (ex. : dans laPrairie canadienne, le camion sert transporter les productions jusquau chemin de fer par lequelseffectuent les exportations pour la mise en march)

b.

er

re e

22

Expliquer des rpercussions que peuvent avoir des amnagements qui accentuent les risquesnaturels pour le territoire agricole ltude (ex. : au Bangladesh, la coupe des mangroves pouramnager des bassins de culture de la crevette augmente les risques dinondation; au Sahel, lamultiplication des dplacements saisonniers du btail la recherche de pturages contribue accentuer la dsertification du territoire)

c.

Indiquer des moyens utiliss pour protger le territoire agricole ltude dun risque naturel(ex. : au Bangladesh, construction de digues et de barrages pour rguler le niveau des crues;dans la Prairie canadienne, plantations de lignes darbres, irrigation, recours de nouvellestechnologies)

d.

Enjeu prsent dans un ou des territoires agricoles risques naturels4.

Expliquer la relation entre des actions humaines et lintensification dun risque naturel sur leterritoire agricole ltude (ex. : le dboisement acclre lrosion lors dinondations; lamonoculture pratique rptition sur les mmes terres contribue fragiliser les sols)

a.

Expliquer la relation entre des actions humaines et la cration dun risque artificiel sur le territoireagricole ltude (ex. : dans la Prairie canadienne, lemploi de pesticides et de fertilisants peutcauser la pollution des cours deau; au Sahel, le creusage de puits pour abreuver les troupeaux,associ au surpturage, a un effet sur lpuisement des nappes phratiques; au Bangladesh, lacoupe des mangroves a fragilis le littoral en rduisant la protection des berges contre lescyclones)

b.

noncer des problmes associs la gestion de leau sur le territoire agricole ltude(ex. : rosion associe une mauvaise technique dirrigation dans la Prairie canadienne;abaissement du niveau des nappes phratiques associ une consommation excessive deau auSahel)

c.

Indiquer des mesures mises en uvre pour rduire les problmes associs la gestion de leausur le territoire agricole ltude (ex. : au Bangladesh, construction de digues pour pallier lesinondations)

d.

noncer des problmes environnementaux associs aux pratiques agricoles sur des territoiressoumis des risques naturels (ex. : lutilisation dengrais et de pesticides entrane la pollution descours deau; la monoculture a un effet sur lpuisement des sols et leur dgradation)

e.

noncer des solutions adoptes pour rduire les problmes environnementaux associs auxpratiques agricoles (ex. : rglements visant la protection des territoires agricoles; rduction delemploi de pesticides et de fertilisants)

f.

23

Gographie (1 cycle)

Territoire autochtone

Connaissances lies ltude dun territoire autochtone

Un territoire autochtone est occup par des citoyens issus dune Premire nation qui revendiquent lautonomie de ceterritoire. Les populations autochtones des teritoires nordiques ayant tabli une convention avec le gouvernement duQubec ou du Canada sont ltude. Ces conventions donnent aux populations autochtones une juridiction dans presquetous les domaines et leur permettent de dvelopper leur territoire en harmonie avec leur mode de vie.

Ltude dun des trois territoires autochtones proposs dans le programme est obligatoire. Lenseignant a le choix entre leNunavut, le territoire des Cris et le territoire des Naskapis. Lquipe-cycle peut dcider de lanne au cours de laquelleltude du territoire autochtone doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire ltude que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :autochtone, bande, convention, culture, droits ancestraux, nation, nordicit, revendication.

Connaissances lies ltude dun territoire autochtone

Llve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.

Anne

1 ou 2

Localisation dun territoire autochtone1.

Situer le territoire autochtone ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, des territoires autochtones (ex. : le territoire aborigne enAustralie, les territoires des Cris, des Naskapis et des Inuits au Canada, le Chiapas au Mexique)

b.

Caractristiques dun territoire autochtone2.

Indiquer des critres tablis par lOrganisation des Nations Unies qui permettent de caractriserun peuple autochtone (ex. : descendants de peuples qui existaient sur un territoire avant larrivede peuples colonisateurs)

a.

Nommer des lments de la culture du peuple autochtone ltude qui occupe le territoire(ex. : langue inuktitut, inukshuk, parka au Nunavut)

b.

Nommer des droits ancestraux reconnus aux Autochtones du territoire ltude (ex. : droit dechasse, de pche, dexploitation des ressources pour les Cris)

c.

Nommer les conventions tablies entre les Autochtones et le gouvernement duQubec (ex. : Convention du Nord-Est qubcois avec les Naskapis; Convention de laBaie-James et du Nord qubcois avec les Cris)

d.

Nommer diffrentes institutions qui rgissent le territoire autochtone ltude (ex. : conseil debande, chef, conseillers chez les Naskapis)

e.

numrer des activits lies au mode de vie traditionnel des Autochtones du territoire ltude(ex. : chasse, pche, pigeage au Nunavut)

f.

Nommer des activits lies au mode de vie actuel sur le territoire autochtone ltude(ex. : chantiers hydrolectriques, forestiers et miniers, tourisme, transport chez les Cris)

g.

Amnagement dun territoire autochtone3.

numrer des caractristiques de lorganisation du territoire autochtone ltude (ex. : dispersiondes villages et installations aroportuaires dans tous les villages au Nunavut)

a.

Indiquer des infrastructures de transport mises en place sur le territoire autochtone ltude(ex. : rseau ferroviaire chez les Naskapis; ports et aroports au Nunavut)

b.

Indiquer des infrastructures mises en place par les Autochtones sur le territoire ltude(ex. : chez les Cris, cration de villages et dinstallations rcrotouristiques)

c.

Indiquer des contraintes damnagement associes la nordicit du territoire autochtone ltude (ex. : le sol gel en permanence rend difficile le dveloppement de rseaux daqueducs etdgouts au Nunavut)

d.

er

re e

24

Enjeu prsent dans un ou des territoires autochtones4.

Nommer des partenaires avec lesquels les Autochtones partagent leur territoire(ex. : gouvernements fdral ou provincial, compagnies dexploitation de ressources naturelles)

a.

Indiquer des actions humaines qui ont eu des rpercussions sur le territoire autochtone ltude(ex. : cration de lacs de rtention qui ont perturb le milieu, la faune et la flore chez les Cris)

b.

Expliquer des rpercussions de mesures mises en place pour protger les territoires autochtones ltude (ex. : depuis la signature de la Convention de la Baie-James et du Nord qubcois en1975, les Cris ont un pouvoir dcisionnel sur leur territoire, notamment pour lexploitation desressources et la sauvegarde de leur mode de vie)

c.

Nommer des revendications de peuples autochtones nayant pas encore tabli de conventionavec les gouvernements (ex. : revendications dordre territorial, conomique, culturel)

d.

Nommer des instances auprs desquelles les peuples autochtones du monde font valoir leursrevendications (ex. : les gouvernements nationaux, lOrganisation des Nations Unies)

e.

25

Gographie (1 cycle)

Territoire protg

Connaissances lies ltude dun territoire protg

Un territoire protg est un espace naturel organis autour dun projet damnagement pour assurer la protection dupatrimoine naturel et des cosystmes, sa gestion et son dveloppement conomique. Certains parcs, assurant laprotection de phnomnes reconnus pour leur valeur exceptionnelle ou en voie de disparition, sont inscrits sur la Liste dupatrimoine mondial de lUNESCO. Il importe de considrer la recherche dun quilibre entre la frquentation de ces parcset la protection du milieu naturel. Un seul type de territoire protg a t retenu pour tude, le parc naturel.

Ltude dun des deux territoires protgs proposs dans le programme est obligatoire. Lenseignant a le choix entre unparc naturel du Qubec ou du Canada et les les Galapagos. Lquipe-cycle peut dcider de lanne au cours de laquelleltude du territoire protg doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas lobjet dun nonc spcifique. Cest par lutilisation de lensembledes connaissances lies au territoire que les lves dveloppent leur comprhension des concepts suivants :amnagement, conservation, environnement, parc naturel, patrimoine naturel, rglementation.

Connaissances lies ltude dun territoire protg

Llve apprend le faire avec lintervention de lenseignante ou de lenseignant.

Llve le fait par lui-mme la fin de lanne scolaire.

Anne

1 ou 2

Localisation dun parc naturel1.

Situer le parc naturel ltude dans son continent et son paysa.

Situer, sur une carte du monde, des parcs naturels protgs (ex. : les parcs nationaux de Forillonet de Banff au Canada, le parc national et la rserve marine des les Galapagos en quateur, lesanctuaire de baleines dEl Vizcaino au Mexique, le parc national de Sagarmatha au Npal, leparc national du Serengeti en Tanzanie, la Chausse des Gants en Irlande, le parc nationalYellowstone aux tats-Unis)

b.

Caractristiques dun parc naturel2.

numrer des lments du patrimoine naturel prsents dans le parc ltude (ex. : la faune, laflore, les milieux humides, les glaciers au parc national de Banff)

a.

Indiquer les raisons qui ont conduit la cration du parc naturel ltude (ex. : la protectiondespces menaces, au parc national et la rserve marine des les Galapagos; la protection dephnomnes naturels comme les glaciers, au parc national de Banff; la protection des zones denidification, au parc national de lle-Bonaventure-et-du-Rocher-Perc)

b.

numrer des activits rcratives autorises dans le parc naturel ltude (ex. : randonne,cotourisme, observation danimaux au parc national de Forillon)

c.

Indiquer des rgles de protection respecter dans le parc naturel ltude (ex. : respect dessentiers baliss, de la flore, des zones interdites au parc national de Banff)

d.

Expliquer les retombes conomiques dun parc naturel ltude pour la rgion environnante(ex. : louverture au public du parc naturel de Banff ncessite lembauche de main-duvre qui, son tour, entrane la mise en uvre de services qui gnrent des emplois)

e.

Amnagement dun parc naturel3.

Nommer diffrentes zones du parc naturel ltude (ex. : au parc national et la rserve marinedes les Galapagos, zones de prservation, zones de milieux sauvages et naturels, zonesdactivits rcratives)

a.

Indiquer des mesures mises en uvre pour protger le parc naturel ltude (ex. : dans larserve du parc national de lArchipel-de-Mingan, accs restreint certaines zones, sentiersbaliss, limitation du nombre de visiteurs)

b.

Indiquer des infrastructures mises en place dans le parc naturel ltude (ex. : au parc nationalde lle-Bonaventure-et-du-Rocher-Perc, poste daccueil de visiteurs, sentiers baliss et quais)

c.

Enjeu prsent dans un ou des parcs naturels4.

er

re e

26

Expliquer lobligation de concilier protection du milieu naturel et activits rcratives dans lesparcs naturels (ex. : les cosystmes protgs par les parcs naturels sont fragiles et les activitsrcratives rserves aux visiteurs doivent tre encadres pour viter la perturbation de cesmilieux)

a.

Expliquer des rpercussions associes la frquentation du parc naturel ltude (ex. : au parcmarin du SaguenaySaint-Laurent, les visiteurs qui ne respectent pas les rglements peuventperturber lquilibre de la faune et de la flore)

b.

Indiquer des menaces naturelles qui peuvent peser sur un parc protg (ex. : incendies de fort,rosion, inondation)

c.

Indiquer des menaces lies aux activits humaines qui peuvent peser sur un parc protg(ex. : construction de routes, exploitation de ressources naturelles, braconnage)

d.

Indiquer des critres tablis par lUNESCO pour inscrire des parcs naturels sur la Liste dupatrimoine mondial de lUNESCO (ex. : le parc est un exemple remarquable de lvolution de laTerre ou un exemple de lvolution biologique)

e.

27

Gographie (1 cycle)

Annexe : Techniques utilises en gographie

En gographie, lenseignante ou lenseignant propose aux lves des situations dapprentissage et dvaluation qui lesamnent utiliser des techniques, dont certaines ont t abordes au primaire. Elle ou il leur propose des situationsd'apprentissage et d'valuation qui requirent l'interprtation de cartes et l'utilisation de documents crits, de tableaux oude diagrammes (histogramme, tableau double entre, diagramme bandes ou circulaire). Les documents utiliss doiventtre adapts aux capacits des lves et tre de nature varie.

Interprter un paysage1.

Localiser le paysagea.

Dterminer lintention avec laquelle on observe le paysageb.

Relever des lments naturels et humains dans le paysagec.

Dgager la nature de linformation qui y figured.

Raliser, si ncessaire, un croquis gographique du paysage en respectant les trois plans : plan rapproch,plan moyen et arrire-plan

e.

Raliser un croquis gographique de paysage2.

Identifier les lments reprsenter (ex. : constructions, reliefs, axes fluviaux et routiers, vgtations)a.

Hirarchiser les lments en fonction de lintentionb.

Retenir les lments essentielsc.

Dgager les trois plans : plan rapproch, plan moyen, arrire-pland.

Raliser une reprsentation simplifie du paysagee.

Concevoir une lgendef.

Donner un titre qui exprime lintentiong.

Raliser une carte schmatique3.

Dterminer lintentiona.

Consulter plusieurs sources dinformation (ex. : cartes, tableaux, documents divers)b.

Selon lintention, dgager les lments essentielsc.

Se reprsenter les phnomnes et les espaces cartographierd.

Tracer la carte schmatiquee.

Concevoir une lgendef.

Indiquer lchelleg.

Reprsenter les lments essentiels laide de signes et de symbolesh.

Donner un titre qui exprime lintentioni.

Interprter une carte4.

Lire le titrea.

Prendre connaissance de lchelle et de lorientationb.

Situer lespace cartographic.

er

28

Dcoder les signes et les symboles de la lgended.

Reprer les donnes statiques, dynamiques et les zones de distribution des lments cartographis(ex. : zones de distribution de la population, zones de vgtation)

e.

Appuyer son interprtation laide des informations indiques sur la cartef.

Interprter un document crit5.

Lire le titrea.

Reprer le nom de lauteur et sa fonctionb.

Dterminer la nature du documentc.

Reprer la source et la dated.

Dterminer le sujet principale.

Prendre en note les ides principalesf.

Regrouper les ides importantes et les synthtiserg.

Mettre en relation et comparer linformation tire de plusieurs documentsh.

Interprter un document iconographique (ex. : illustration, affiche, peinture)6.

Lire le titrea.

Dterminer la nature du documentb.

Reprer la source et la datec.

Dterminer le sujet principald.

Dterminer des lieux, des acteurs, des circonstancese.

Interprter un tableau et un diagramme7.

Lire le titrea.

Dcoder la lgendeb.

Prendre connaissance de lchellec.

Prendre connaissance de la nature de linformationd.

Relever des donnese.

Construire un tableau et un diagramme8.

Dterminer lintentiona.

Slectionner linformationb.

Tracer et nommer chacune des entresc.

tablir lchelled.

Inscrire la lgendee.

Inscrire les donnesf.

Donner un titre qui exprime lintentiong.

29

/ColorImageDict > /JPEG2000ColorACSImageDict > /JPEG2000ColorImageDict > /AntiAliasGrayImages false /CropGrayImages true /GrayImageMinResolution 300 /GrayImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleGrayImages true /GrayImageDownsampleType /Bicubic /GrayImageResolution 300 /GrayImageDepth -1 /GrayImageMinDownsampleDepth 2 /GrayImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeGrayImages true /GrayImageFilter /DCTEncode /AutoFilterGrayImages true /GrayImageAutoFilterStrategy /JPEG /GrayACSImageDict > /GrayImageDict > /JPEG2000GrayACSImageDict > /JPEG2000GrayImageDict > /AntiAliasMonoImages false /CropMonoImages true /MonoImageMinResolution 1200 /MonoImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleMonoImages true /MonoImageDownsampleType /Bicubic /MonoImageResolution 1200 /MonoImageDepth -1 /MonoImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeMonoImages true /MonoImageFilter /CCITTFaxEncode /MonoImageDict > /AllowPSXObjects false /CheckCompliance [ /None ] /PDFX1aCheck false /PDFX3Check false /PDFXCompliantPDFOnly false /PDFXNoTrimBoxError true /PDFXTrimBoxToMediaBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXSetBleedBoxToMediaBox true /PDFXBleedBoxToTrimBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXOutputIntentProfile () /PDFXOutputConditionIdentifier () /PDFXOutputCondition () /PDFXRegistryName () /PDFXTrapped /False

/CreateJDFFile false /Description > /Namespace [ (Adobe) (Common) (1.0) ] /OtherNamespaces [ > /FormElements false /GenerateStructure false /IncludeBookmarks false /IncludeHyperlinks false /IncludeInteractive false /IncludeLayers false /IncludeProfiles false /MultimediaHandling /UseObjectSettings /Namespace [ (Adobe) (CreativeSuite) (2.0) ] /PDFXOutputIntentProfileSelector /DocumentCMYK /PreserveEditing true /UntaggedCMYKHandling /LeaveUntagged /UntaggedRGBHandling /UseDocumentProfile /UseDocumentBleed false >> ]>> setdistillerparams> setpagedevice


Related Documents