Top Banner

Click here to load reader

barometre tic 2011

Mar 08, 2016

ReportDownload

Documents

barometre tic 2011

  • Baromtre TIC 2011Lusage des Technologies de lInformation et de la Communication en Wallonie

  • Baromtre TIC 2011 | Lusage des Technologies de lInformation et de la Communication en Wallonie | 3

    Les chiffres prsents dans ce nouveau baromtre, dtaills et analyss sur www.awt.be/barometre, montrent que la trs grande majorit des citoyens wallons font usage des TIC et particulirement dInternet, tant dans le cadre de leur vie prive quau niveau professionnel. 78% des citoyens ont utilis au moins une fois Internet au cours de lanne 2010 et 62% quotidiennement. Cette banalisation dInternet se traduit dans de nombreuses applications, notamment le-commerce. 53% des internautes ont effectu des achats en ligne au cours de lanne coule.

    Au niveau des entreprises, on note un bond de 10 points pour les achats lectroniques, qui passent 39% ainsi quune augmentation des sites web, puisque 32% dentre elles en possdent un. Le contenu de ces sites se diversifie et se prolonge dans les rseaux sociaux. Enfin, elles intgrent progressivement les proccupations environnementales, tendance conforte par des impratifs de rentabilit.

    Cette dition 2011 comporte un important dossier sur les TIC dans le domaine des soins de sant. Une triple enqute a t mene visant les institutions hospitalires, les mdecins et dentistes et les pharmaciens. Globalement, le niveau dquipement et dusages des TIC est trs favorable. Ainsi, 92% des hpitaux disposent dun vritable dossier mdical informatis. 9 mdecins et dentistes sur 10 utilisent lordinateur en consultation et deux tiers sont connects Internet. Le challenge est prsent dinterconnecter les donnes des uns et des autres, afin de disposer dun vritable dossier mdical virtuel consolid. Celui-ci permettrait de prendre les dcisions les plus adquates, en vitant les examens redondants. Les cots devraient sen trouver diminus, tout en amliorant la prise en charge des patients. Le Rseau Sant Wallon, dvelopp linitiative des associations mdicales des prestataires de soins, est une ralisation actuellement en phase de mise en production qui devrait y contribuer positivement.

    Au-del des recommandations quil intgre, le baromtre TIC 2011 prend une dimension supplmentaire, dans la mesure o il sert de tremplin un vaste travail de rflexion entam par lAWT, dans le cadre du programme Creative Wallonia lanc par le Ministre de lEconomie, des PME, du Commerce extrieur, des Technologies nouvelles et de lEnseignement suprieur.

    Si le programme Creative Wallonia aborde lensemble des axes de dveloppement de la Wallonie, les TIC y occupent une place stratgique. En effet, elles forment le substrat indispensable la mise en rseau de la socit wallonne et linclusion de celle-ci dans le rseau global, conditions ncessaires au dveloppement de la crativit et de linnovation.

    Cest pourquoi, le Ministre a souhait llaboration dun plan destin favoriser le dploiement des TIC en Wallonie. Ce Master Plan procde dune approche globale et intgre, allant de linfrastructure la promotion des usages des TIC, tant auprs des citoyens que des coles, universits, centres de recherche et de formation, PME, grandes entreprises, pouvoirs locaux, etc. Prpar avec le soutien de lAWT, il fera lobjet dune concertation avec lensemble des secteurs et des acteurs concerns par les TIC.

    Luc Simons Prsident de lAWT

    dito | Baromtre TIC 2011 de lAWT

    Le baromtre TIC de lAWT est un rendez-vous incontournable pour apprcier lvolution du niveau dappropriation de ces technologies par les citoyens et les entreprises de notre Rgion.

  • 4m mthodologie | du baromtre TIC de lAWT

    Fiabilit des indicateursLa plupart des chiffres publis dans ce baromtre sont des rsultats obtenus sur base denqutes menes avec le maximum de prcautions scientifiques. Le plus souvent, les rponses ont t fournies par une partie seulement de la population concerne. Pour limiter les biais lis la reprsentativit de ces rpondants, des redressements (pondrations) ont gnralement t appliqus afin de coller au plus prs la structure connue de ces populations. Les taux calculs sont des approximations qui ne doivent jamais tre regardes comme des mesures exactes, mais bien comme des indicateurs fiables des tendances dquipement ou dusages. Une variation dun, deux, voire trois points de pourcentage ne peut pas tre interprte car elle se situe dans la marge derreur. Pour plus de dtails, tant sur la mthodologie que sur les donnes publies ici, le lecteur se reportera sur le site web www.awt.be/barometre o de nombreuses prcisions sont apportes et o des thmes connexes sont galement voqus.

    Equipement et usages des citoyens wallonsLa population tudie est lensemble des habitants de Wallonie, gs de 15 ans et plus. Toutefois, certains indicateurs ne se rfrent pas la population des citoyens wallons, mais plutt celle des mnages wallons, en particulier pour les questions dquipement du domicile. Lenqute a t mene par tlphone en novembre et dcembre 2010. Au total, 2092 interviews ont t ralises, pour une moiti via tlphone mobile et pour lautre moiti via ligne fixe. Les redressements ont t calculs sur base des critres suivants : le genre, lge, la catgorie socio-professionnelle (CSP), le niveau dducation, le lieu de rsidence (province) et le type de mnage.

    Lutte contre la fracture numriqueLes listes des EPN, PMTIC et MiniTIC ont t obtenues auprs des organismes en charge de lanimation de ces structures, savoir Technofutur TIC, le LabSET, le Forem, ainsi que le Ministre de la Communaut germanophone. Les chiffres dusages proviennent dune enqute mene par Technofutur TIC auprs des EPN en dcembre 2010, ainsi que du dernier rapport dactivit concernant les PMTIC publi.

    Equipement et usages des entreprisesLa Wallonie comptait en 2009, environ 240.000 entreprises marchandes, toutes tailles et tous secteurs dactivits confondus. Le secteur public et les ASBL ont t carts du champ dtude, tandis que le secteur mdical y a t ajout. Lenqute a t mene par tlphone, par courrier et sur le web, entre la mi-octobre et la fin novembre 2010, auprs des entreprises dont le sige social est situ en territoire wallon. 2.800 questionnaires valides ont t rcolts. Des quotas sur la taille et le secteur dactivit ont t appliqus lors de la rcolte des donnes et, aprs validation de ces valeurs, ont t utiliss pour le redressement.

    TIC dans les hpitauxLa Wallonie compte aujourdhui 85 tablissements hospitaliers (hors hpitaux psychiatriques,), regroups en 36 institutions distinctes. Ensemble, ces dernires totalisent 17.361 lits agrs et emploient environ 7.873 mdecins. Lenqute se base sur des interviews, menes doctobre dcembre 2010, auprs des directeurs gnraux et des responsables informatiques de lensemble des institutions hospitalires wallonnes. Ces entretiens, dune dure moyenne de 3 heures, ont permis de raliser une analyse qualitative et quantitative de lusage des TIC dans le secteur hospitalier.

    TIC chez les prestataires de soins Trois catgories professionnelles de prestataires de soins de sant ont t tudies. Il sagit des mdecins (gnralistes et spcialistes), des dentistes, sollicits avec un questionnaire papier de 8 pages, et des pharmaciens , qui ont reu une enqute spcifique limite 4 pages. Envoys en octobre 2010, les questionnaires permettaient ces praticiens de rpondre par voie postale o via un site web spcifique. Des relances tlphoniques ont permis de collecter globalement 441 rponses de gnralistes, 754 de spcialistes, 388 de dentistes et 432 de pharmaciens. Faute de statistiques de rfrence prcises sur la structure des univers tudis, aucun redressement na t appliqu aux rponses.

    Linterprtation des rsultats denqute est toujours un exercice dlicat. Pour bien comprendre les chiffres, il est essentiel de savoir dans quelles circonstances et comment ils ont t rcolts.

  • Baromtre TIC 2011 | Lusage des Technologies de lInformation et de la Communication en Wallonie | 5

    s sommaire |

    citoyens | Equipement TIC des citoyens wallons 6

    citoyens | Usages TIC des citoyens wallons 7 - 9

    citoyens | Dispositifs de lutte contre la fracture numrique 10 - 11

    entreprises | Equipement TIC des entreprises wallonnes 12 - 13

    entreprises | Usages TIC des entreprises wallonnes 14 - 15

    soins de sant | Institutions hospitalires : quipement et dfis TIC 16 - 17

    soins de sant | Institutions hospitalires : applicatifs et accs distance 18 - 19

    soins de sant | TIC dans le monde mdical 20 - 22

    soins de sant | TIC et pharmacies 23

    conclusion et recommandations | 24 - 26

    LAWT contribue depuis 2003 lassociation Synergie des Observatoires des Usages Rgionaux de lInformatique et des Rseaux (SOURIR.ORG) dont elle est co-fondatrice et qui rassemble plus dune dizaine de rgions francophones autour du partage des bonnes pratiques pour la mesure des usages TIC.

  • Succs des offres groupes de tlphonie et de tldistribution

    83% des mnages wallons possdent une ligne fixe. Le raccordement la tldistribution concerne 74% des foyers. 47% des mnages bnficient doffres groupes (package comprenant au moins deux abonnements parmi Internet, la tlvision et la tlphonie fixe et/ou mobile). Ces offres sont lies pour 70% la tlphonie et pour 30% la tldistribution. Les offres via la tldistribution rencontrent un succs croissant car elles sont concurrentielles au niveau des prix et de la possibilit de tlcharger de manire illimite haut dbit. Les lments compris dans les offres groupes sont : Internet:90%desmnagesabonnsuneoffregroupe; tlphoniefixe:86%; tlvision:81%; tlphoniemobile:14%.

    Hausse des connexions Internet dans les mnages

    70% des mnages ont une connexion Internet. Ce taux tait de 64 % en 2009. Les accs Internet se rpartissent comme suit : 47%vialADSLclassiqueoulight; 33%vialxDSLrapide; 17%vialecbledelatldistribution; 2%rpartisentrediffrentssystmesetoprateursdetlphoniemobile (cl3