Top Banner
LES COMPOSÉS ORGANIQUES VOLATILS (C.O.V Presentation par Action Risque Zero Frontignan
9

Presentation COV

Jun 20, 2015

Download

Health & Medicine

jccalmes

Pré
Welcome message from author
This document is posted to help you gain knowledge. Please leave a comment to let me know what you think about it! Share it to your friends and learn new things together.
Transcript
Page 1: Presentation COV

LES COMPOSÉS ORGANIQUES VOLATILS (C.O.VPresentation par Action Risque Zero Frontignan

Page 2: Presentation COV

LES COM

POSÉS O

RGAN

IQU

ES VOLATILS

Faits marquants

• Les COV sont des gaz organiques qui s’évaporent plus ou moins rapidement à température ambiante et se retrouvent dans l’air.• Il y en a plus de 300 types• Les sources sont naturelles (forêts, prairies) ou anthropiques (transports,

industries)• En moyenne les sources naturelles représentent 50% des émissions

totales, l’industrie 20%, le transport routier 16%, l’agriculture 3%• Les effets sanitaires sont divers: gêne olfactive, irritation des voies

respiratoires, diminution de la capcité respiratoire, effets cancérigénes (benzène, formaldéhyde)• La gestion des COV repose sur la réduction à la source

Page 3: Presentation COV

LES COM

POSÉS O

RGAN

IQU

ES VOLATILS

Les sources anthropiques

Les sources sont très nombreuses:• Procédés industriels (chimie, dégraissages des métaux, application de

peinture, imprimerie, caoutchouc, colles et adhésifs et bien sur raffinage du pétrole )

• Installations d’incinération et de combustions (benzène, toluéne, xyléne et acétone

• Habitat (mousses isolantes, peintures, moquettes, lino, insecticides, colles, détergents…) Par exemple, on retrouve du benzène dans les peintures et les solvants, du toluène dans les peintures, vernis, diluants, colles et le formaldéhyde dans les colles pour agglo, les papiers, les cosmétiques..

Page 4: Presentation COV

LES COM

POSÉS O

RGAN

IQU

ES VOLATILS

Effets sur la santé

Deux voies de contamination: respiratoire et trans-cutanéeCertains COV représentent un danger plus ou moins important en fonction du niveau et de la durée d’exposition, mais aussi du type de COV et de la sensibilité individuelle.Pour des expositions aigues les effets sont connus: Maux de tête, fatigue, vertiges, pertes de mémoire, troubles de la concentration, troubles respiratoires, troubles cardiaques, digestifs, rénaux et de la fertilité masculine.Pour des expositions chroniques les effets sont mal étudiés sont pour certains COV

Page 5: Presentation COV

LES COM

POSÉS O

RGAN

IQU

ES VOLATILS

Le Benzène

Classé cancérogène certain par le Centre International de Recherche sur le Cancer). Il serait responsable de leucémie.Il est issu des hydrocarbures pétroliers.Il est souvent sélectionné comme traceur de risque et à ce titre, mesuré dans l’air.L’absorption par inhalation donne des troubles neuropsychiques comme l’irritabilité, les troubles du sommeil, de la mémoire.Il serait également responsables d’autres hémopathies

Page 6: Presentation COV

LES COM

POSÉS O

RGAN

IQU

ES VOLATILS

Caractéristiques toxicologiques de quelques COV

Page 7: Presentation COV

LES COM

POSÉS O

RGAN

IQU

ES VOLATILS

Aspects réglementaires

De très nombreux décrets régissent le risque lié aux COV. En particulier:• Directive 94/63/CE du 20 décembre 1994 sur les procédés de stockage• Directive 2001/81/CE du 23 octobre 2001 sur l’obligation faite aux états

membres de surveiller les COV.• Arrêté du 1er mars 1993, du 2 février 1998 et du 29 mai 2000 relatif aux

émissions des Installations classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) avec fixation de valeur limite d’émission (VLE). Il prévoit l’instauration d’un schéma de maîtrise des émissions (SME) permettant aux industriels de ne plus raisonner en VLE, mais en flux annuel d’émissions de COV

• Décret 2002-13 du 15 février 2002 qui rend obligatoire la surveillance du benzène dans l’air. Valeur limite établie à 5microgrammes/m3 en moyenne

Page 8: Presentation COV

LES COM

POSÉS O

RGAN

IQU

ES VOLATILS

Gestion des risques

La gestion du risque est lié à la réduction des émissions à la source.

La France s’est engagée à réduire de 40% ses émissions de COV entre 1999 et 2010.

La réduction des émissions est sous la responsabilité de la DRIRE avec campagne de contrôle prévue, en particulier dans les dépôts.

La liste des bureaux pouvant faire ces études est disponible auprés de l’ADEME

Page 9: Presentation COV

LES COM

POSÉS O

RGAN

IQU

ES VOLATILS

Volumes atmosphériques de COV émis en France en 2005