Top Banner
23 septembre 2019 PariSnesInfos n°420- Imprimerie Spéciale Snes - Directeur de la publication : Ketty Valcke - CP : 0220 S 07186 - hebdomadaire - Prix 1 - Abonnement 4Sommaire 1. Edito. Calendrier. 2. Lycées: un avis défavora- ble de la FSU et du CIEN sur e budget des lycées pour l’année 2020; Manuels sco- laires en lycée: le conseil régional rate sa rentrée! 3. Urgence écologique et urgence sociale 4. FSU: élections internes et congrès, le rôle du S1 Contestation RV carrière À faire 30 jours après la notification (complétez la fiche de suivi syndical) PAF 2019-2020 Inscriptions : Jusqu’au 22 septembre faire acte de candida- ture en utilisant l’ application Gaia. https://bv.ac-paris.fr/ arena S3 de Paris – 3 rue Guy de Gouyon du Verger 94112 ARCUEIL cedex Tél : 01 41 24 80 52 - email : [email protected] - Site http://www.paris.snes.edu SNESPARIS Snes-FSU-Paris Construire ensemble nos revendications et propositions pour une so- ciété plus juste et plus durable, et rassembler dans un syndicalisme de transformation sociale actif Chacun-e d’entre nous est appelé-e à se prononcer sur le rapport d’activité de notre fédération et à voter pour un courant de pensée. Notre démocratie interne ne peut fonctionner que si chaque adhérent-e investit ces élections. Le rôle de la section d’établissement est primordial. Plus la participation sera importante, plus la déléga- tion envoyée au congrès départemental puis au congrès national sera représentati- ve, les mandats que nous nous donneront plus forts. Notre fédération a besoin d’u- ne large participation pour porter avec puissance nos revendications pour une Fonction publique de quali- té, revalorisée, et un systè- me social plus juste et plus respectueux de l’environ- nement. A l’heure où nos pensions et nos statuts sont attaqués, il est urgent de faire entendre que d’au- tres solutions existent que celles prônées par le gou- vernement. Merci à tou-te- s pour votre implication. Nathalie Dehez, Laetitia Faivre, Elsa Le Goupil, Ketty Valcke, Co-secrétaires générales Inscription concours (externes, internes) Jusqu’au 10 octobre 17 heures Elections FSU Du 20 septembre au 11 octobre CONTRE LA REFORME DES RETRAITES JOURNEE D’ACTION MARDI 24 SEPTEMBRE 14h manifestation République vers Nation 17h30 réunion d’information organisée par la FSU 75 ouverte à tou-te-s Avec Benoît Teste (FSU nationale) et Bernard Tepac (ATTAC) salle Hénaff (annexe bourse du travail) 85 rue Charlot métro République
4

&2175( /$ 5()250( '(6 5(75$,7(6 -2851(( '¶$&7,21 …...} v µ U ] o µ P v ( ] v v µ [ µ r } o µ ] } v Æ ] v µ o o v o P } µ r À v u v X D ] } µ r r } µ À } ] u o ] ] }

Jul 12, 2020

Download

Documents

dariahiddleston
Welcome message from author
This document is posted to help you gain knowledge. Please leave a comment to let me know what you think about it! Share it to your friends and learn new things together.
Transcript
Page 1: &2175( /$ 5()250( '(6 5(75$,7(6 -2851(( '¶$&7,21 …...} v µ U ] o µ P v ( ] v v µ [ µ r } o µ ] } v Æ ] v µ o o v o P } µ r À v u v X D ] } µ r r } µ À } ] u o ] ] }

23 septembre 2019

PariSnesInfos n°420- Imprimerie Spéciale Snes - Directeur de la publication : Ketty Valcke - CP : 0220 S 07186 - hebdomadaire - Prix 1 € - Abonnement 4€

Sommaire 1. Edito. Calendrier. 2. Lycées: un avis défavora-ble de la FSU et du CIEN sur e budget des lycées pour l’année 2020; Manuels sco-laires en lycée: le conseil régional rate sa rentrée! 3. Urgence écologique et urgence sociale 4. FSU: élections internes et congrès, le rôle du S1

Contestation RV carrière

À faire 30 jours après

la notification (complétez la fiche de

suivi syndical)

PAF 2019-2020

Inscriptions :

Jusqu’au 22 septembre

faire acte de candida-ture en

utilisant l’ application Gaia.

https://bv.ac-paris.fr/arena

S3 de Paris – 3 rue Guy de Gouyon du Verger 94112 ARCUEIL cedex Tél : 01 41 24 80 52 - email : [email protected] - Site http://www.paris.snes.edu

SNESPARIS

Snes-FSU-Paris

Construire ensemble nos revendications et propositions pour une so-ciété plus juste et plus durable, et rassembler dans un syndicalisme de transformation sociale actif Chacun-e d’entre nous est appelé-e à se prononcer sur le rapport d’activité de notre fédération et à voter pour un courant de pensée. Notre démocratie interne ne peut fonctionner que si chaque adhérent-e investit ces élections. Le rôle de la section d’établissement est primordial. Plus la participation sera importante, plus la déléga-tion envoyée au congrès départemental puis au congrès national sera représentati-ve, les mandats que nous nous donneront plus forts. Notre fédération a besoin d’u-

ne large participation pour porter avec puissance nos revendications pour une Fonction publique de quali-té, revalorisée, et un systè-me social plus juste et plus respectueux de l’environ-nement. A l’heure où nos pensions et nos statuts sont attaqués, il est urgent de faire entendre que d’au-tres solutions existent que celles prônées par le gou-vernement. Merci à tou-te-s pour votre implication.

Nathalie Dehez, Laetitia Faivre, Elsa Le Goupil,

Ketty Valcke, Co-secrétaires générales

Inscription concours (externes, internes)

Jusqu’au 10 octobre

17 heures

Elections FSU

Du 20 septembre au

11 octobre

CONTRE LA REFORME DES RETRAITES JOURNEE D’ACTION MARDI 24 SEPTEMBRE

14h manifestation République vers Nation

17h30 réunion d’information organisée par la FSU 75

ouverte à tou-te-s Avec Benoît Teste (FSU nationale) et Bernard Tepac (ATTAC)

salle Hénaff (annexe bourse du travail) 85 rue Charlot métro République

Page 2: &2175( /$ 5()250( '(6 5(75$,7(6 -2851(( '¶$&7,21 …...} v µ U ] o µ P v ( ] v v µ [ µ r } o µ ] } v Æ ] v µ o o v o P } µ r À v u v X D ] } µ r r } µ À } ] u o ] ] }

2

Le Conseil Interacadémique de l’Éducation Nationale (CIEN) réuni le 10 septembre 2019 a examiné les questions relevant de la responsabilité du Conseil Régional d’Ile-de-France, et en particulier les budgets de fonctionnement (ou Dotation Globale de Fonctionnement des Lycées DGFL) des lycées d’Ile-de-France pour l’année 2020, sur laquelle il doit rendre un avis avant son adoption par les conseillers régionaux. La FSU y est présente (7 élu-e-s) ainsi que les autres confédérations syndicales et aussi notamment des représen-tants des usagers (fédérations de parents d’élève, syndicats lycéens et étudiants), des représentants de l’É-tat : Préfet de région et Recteurs et Rectrice des 3 académies et bien entendu des représentants de la Ré-gion. Le CIEN du 10 septembre 2019 a rendu un avis défavorable sur la DGFL présentée par Madame Ciuntu vice-présidente du Conseil Régional en charge des lycées d’Ile-de-France. Il y a eu 17 votes contre (dont la FSU), 3 pour et 2 absentions. La FSU a voté contre la DGFL, elle estime que les futurs budgets pour l’année 2020 des lycées publics d’Ile-de-France ne sont pas à la hauteur des besoins pour un fonctionnement de qualité car :

Ces budgets sont calculés notamment sur la base de forfaits par élève or ces forfaits n’ont pas bougé depuis l’année civile 2012 !! Ce qui revient, de fait, à une baisse réelle lorsqu’ils sont rapportés à l’évo-lution de l’indice des prix à la consommation calculé par l’Insee.

Les besoins pour l’EPS ne sont pas réellement pris en compte dans le calcul de la dotation budgétaire et notamment la question des équipements sportifs. Les forfaits sont en baisse pour la location de 5% cet-te année (et de 25% depuis 2016).

Qui plus est, le seuil pour obtenir la « dotation solidarité » est pour la FSU trop élevé notamment en ly-cée professionnel (au moins 45% de CSP défavorisées).

Si vous souhaitez avoir connaissance de la dotation notifiée de votre lycée pour l’année 2020, savoir si vo-tre lycée est concerné par la dotation de solidarité, connaître l’état d’avancement du PPI, lire la déclaration liminaire de la FSU : https://idf.fsu.fr/dotations-budgetaires-des-lycees-dile-de-france-pour-2020/

La région Île-de-France et sa présidente Valérie Pécresse ont organisé une distribution solennelle de tablet-tes numériques aux élèves des lycées Jean Jaurès et Fernand et Nadia Léger à Argenteuil le 2 septembre. Optant pour une mesure d’affichage et de communication visant à promouvoir un tournant vers le « tout-numérique » dans les académies franciliennes, la région cherche à occulter les ratés du passage aux ma-nuels numériques au détriment des manuels papiers, passage qu’a d’ailleurs refusé la majorité des ensei-gnant-e-s des lycées généraux et technologiques qui ont pu s’exprimer sur ce point. Certes, quand Valérie Pécresse passe dans un établissement, les fameuses tablettes apparaissent soudainement pour être distri-buées, mais ce miracle n’a manifestement lieu qu’en sa présence.

Les sections académiques de Paris, Créteil et Versailles du SNES-FSU dénoncent une mesure d’affichage qui escamote l’essentiel. Ainsi, malgré la distribution dans quelques lycées « vitrines », les élèves des éta-blissements passés aux manuels numériques n’ont, à ce jour, dans leur grande majorité pas accès au ma-tériel en question. La région a donc privilégié une opération de communication, plutôt que d’offrir aux élèves un service réellement efficace et de qualité. Et quand la livraison aura enfin eu lieu, des problèmes seront irrésolus : l’installation des manuels sur les tablettes sera un processus long et coûteux en bande passante dans des établissements où le débit n’est pas toujours conséquent. La question de la recharge des tablettes régulièrement vidées n’a toujours trouvé aucune réponse satisfaisante. L’effort financier consenti pour le projet interroge, d’autant plus qu’une usure rapide et un remplacement du matériel sont à prévoir dans les années à venir. Plus généralement, la région, préférant céder à l’air du temps a refusé de faire un bilan du passage au tout numérique, notamment dans d’autres pays européens ou même, en France, dans

LYCEES: un avis défavorable de la FSU et du CIEN sur les budgets des lycées pour l’année 2020

Manuels scolaires en lycée : le Conseil régional rate sa rentrée !

Page 3: &2175( /$ 5()250( '(6 5(75$,7(6 -2851(( '¶$&7,21 …...} v µ U ] o µ P v ( ] v v µ [ µ r } o µ ] } v Æ ] v µ o o v o P } µ r À v u v X D ] } µ r r } µ À } ] u o ] ] }

3

URGENCE ECOLOGIQUE ET URGENCE SOCIALE

les académies qui s’y sont essayées (pénibilité de la lecture, dispersion des élèves sur les tablettes...). Elle a complètement occulté le coût environnemental des tablettes : les manuels papiers avaient l’avantage d’ê-tre recyclables et de ne pas consommer de terres rares ! De nombreux lycées ont refusé le passage au tout-numérique. S’ils n’auront pas à en subir certains désagréments, ils ont eux aussi à supporter un retard im-portant des livraisons.

Les sections académiques de Paris, Créteil et Versailles exigent que la région prenne ses responsabilités, travaille dans la transparence, réponde aux nombreuses interrogations des personnels et mettent tout en œuvre pour que les manuels et les appareils soient livrés le plus rapidement possible, et dans de bon-nes conditions. Les personnels devront être accompagnés efficacement pour la prise en main de ces ou-tils. Les sections académiques de Paris, Créteil et Versailles demandent qu’un suivi et un bilan sincère soient effectués et permettent les ajustements nécessaires.

Arcueil le 9 septembre 2019

Devant l’urgence de la situation sur le plan social et environnemental, nos organisations font le choix d’agir pour une véritable politique écologique et sociale. Naturellement, nous nous inscrivons donc dans les initia-tives prévues dans la période du 20 au 27 septembre 2019 autour des enjeux sociaux, climatiques et de paix.

Si les différents gouvernements en Europe et dans le monde n’agissent pas rapidement, les conséquences sur notre planète, notre environnement, notre santé, tout simplement sur notre avenir seront irréversibles. Ainsi, ce sont déjà des millions de personnes qui sont contraintes à la migration, pour des causes climatiques et économiques.

Il n’y a pas de justice sociale sans justice écologique, les 2 sont indissociables. Ce sont, principalement, les personnes les plus précaires et les jeunes qui sont directement confronté.es aux conséquences de la crise sociale et écologique sans précédent. Chaque attaque sur les droits des travailleuses et travailleurs ne fait qu’aggraver cette situation. C’est une réponse collective et non une culpabilisation individuelle qu’il faut apporter à la situation actuelle. Cela en-gage donc la responsabilité des États et du patronat au service du capitalisme.

Aujourd’hui, les 100 plus grandes compagnies mondiales sont responsables de 70% des émissions de gaz à effet de serre et 1% de la population la plus riche a une empreinte carbone 40 fois supérieure aux 10% les plus pauvres.

Ce sont, avant tout, les modes de productions, de transports et de consommation qu’il faut faire évoluer. Cela passe notamment par la rénovation énergétique des logements, le développement des circuits courts et de l’emploi local. Une autre répartition des richesses, avec plus de justice sociale et fiscale est indispensable. Or, hausse de la précarité, baisse du pouvoir d’achat d’une grande partie de la population, réforme des re-traites, de l’assurance chômage, politiques en direction de la jeunesse… visent à creuser encore les inégali-tés et accentuent la pauvreté.

Pour répondre à l’urgence sociale et climatique, une autre politique est indispensable. Cela passe par l’amé-lioration des conditions de vie et de travail, dans le respect de l’environnement.

Page 4: &2175( /$ 5()250( '(6 5(75$,7(6 -2851(( '¶$&7,21 …...} v µ U ] o µ P v ( ] v v µ [ µ r } o µ ] } v Æ ] v µ o o v o P } µ r À v u v X D ] } µ r r } µ À } ] u o ] ] }

4

FSU: Elections internes et congrès, le rôle du S1

Notre Fédération se réunira du 9 au 13 décembre pour son 9ème

congrès à Clermont-Ferrand. Pour préparer ce congrès, les sections sont appelées à voter dans les établissements du 20 septembre au 11 octo-

bre. Le secrétaire de S1 a reçu le matériel de vote. Il est très important de faire vivre la démocratie interne de notre fédération. Aussi nous re-

mercions les sections de participer à la réussite de ces élections internes.

Vous pouvez demander à utiliser l’urne de l’établissement. La section académique se tient à votre disposition pour toute question concernant

l’organisation de ce vote. Chaque adhérent a reçu le rapport d’activité, les textes préparatoires, les listes de candidats ainsi que leur profession

de foi, qui sont également disponibles sur les sites nationaux et départementaux de la FSU. Chaque section est également invitée à consulter et amender les textes préparatoires en vue du congrès

départemental qui aura lieu fin novembre.

Rappel: chaque adhérent-e a reçu les publications ci-contre et ci-dessous:

Aussi :

Assurer des services publics de qualité et de proximité sur l’ensemble du territoire Développer des politiques agricoles et industrielles conjuguant les enjeux sociaux et environnemen-

taux ; anticiper les reconversions nécessaires en terme d’emploi et de protection des salarié.es Contrôler les aides publiques données aux entreprises et exiger des résultats Avoir une véritable politique publique de relocalisation de la production favorisant l’accès de toutes et

tous à des produits fabriqués de façon responsables à prix réduits Développer, favoriser une autre économie plus durable, responsable et égalitaire Cesser immédiatement les mesures rétrogrades écologiquement et socialement (privatisation des aéro-

ports, suppression du train des primeurs, projet Europa city…) Les signataires appellent à participer sous différentes modalités d’action aux initiatives, dans la période du 20 au 27 septembre, alliant justice sociale et écologique.

Montreuil, le 3 septembre 2019

Le supplément à Pour n°218 d’août 2019 : - rapport national d’activité - expression et listes nationales des tendances

Le bulletin FSU 75 pages spéciales du Parisnes n°85 d’août-septembre 2019 : - les listes dépar-tementales - les textes d’o-rientation

L’US n°790 du 21/09: Les expres-sions des courants de pensée Page 6

Vous les retrouverez également en format numérique sur les sites du SNES et de la FSU.

Merci de votre implication à tou.te.s!